Madagascar National Parks   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamazaotra
Analamerana
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Anjanaharibe Sud
Pas d'actualité pour le moment...
 

Anjanaharibe Sud
La Réserve Spéciale d’Anjanaharibe Sud se trouve dans la partie Nord Est de Madagascar, dans la région de la Sava. C’est l'une des deux aires protégées où le Simpona Malandy ou Propithecus candidus a choisi de vivre et où pousse la plante Takhtajania perrieri. GPS 14° 42 Sud et 49° 26 Est. Anjanaharibe Sud s’étend sur une superficie de 18.250 ha avec une altitude de 2.060 mètres.



La Réserve d’Anjanaharibe-Sud, 32 090 ha, se situe à environ 25 km au Sud-Ouest de la ville d’Andapa. L’altitude moyenne du massif varie entre 500 et 1 500 m, avec un sommet culminant à 2 064 m. Le climat de la région est caractérisé par des pluies abondantes, plus de 3000 mm en altitude, et l’absence de contraste marqué entre la saison chaude ( 26,9°C de novembre à avril) et la saison fraîche (22,3°C de mai à octobre). C’est le régime des vents qui différencie les deux saisons.

La faune

Quelques 125 espèces d’oiseaux, dont deux de distribution limitée  (l’Aigle serpentaire de Madagascar Eutriochis astur, et la Newtonie de Fanovana Newtonia fanovanae), 12 espèces de lémuriens sont connues à Anjanaharibe Sud. Beaucoup d’espèces sont endémiques de la région et des nouvelles espèces sont découvertes régulièrement.

Anjanaharibe-Sud, à cause de son climat et le caractère assez dénudé d'une bonne partie de sa superficie,  ne favorise pas l'abondance des reptiles et d’amphibiens. Néanmoins, 150 espèces y sont répertoriées dont  cinq sont endémiques de la région : Platypelis sp, le Boophis rappioides, le Boophis reticulatus, le Boophis anjanaharibensis, le Liophidum sp, et le Pseudoxyrhoppus

Le meilleur de la faune d’Anjanaharibe Sud

1. L’Indri indri ou Babakoto. C’est un lémurien remarquable par sa taille et des cris de longue portée. On le voit très tôt le matin ou vers la fin de l’après-midi.

2. Le Simpona ou Propithecus candidus. Ce lémurien est une espèce endémique du Parc et de la région. On peut le trouver toute l’année à Anjanaharibe Sud. On doit noter que P. candidus est parmi les 25 espèces de primates les plus menacés au monde.

3. Le Faucon à ventre rayé Falco zoniventris, une espèce de rapace endémique de Madagascar est très commune dans ce site alors qu’elle est très rare et difficile à observer dans des autres aires protégées.
La nouvelle espèce qui a été découverte en 1996 à Mantadia en l’occurrence Cryptosylvicola randrianasoli est très commune à Anjanaharibe-Sud.

4. Quatre sur cinq espèces dans la famille Brachypteraciidae (une famille endémique de Madagascar) ont été observés dans ce site : le Rollier terrestre leptosome Brachypteracias leptosomus, le Rollier terrestre écailleux Geobiastes squamiger, le Rollier terrestre pittoide Atelornis pittoides et le Rollier terrestre de Crossley A. crossleyi.

5. Le Siketribe ou Euryceross prevostii. C’est un oiseau à bec bleu, endémique du Parc. Il est très difficile à localiser, mais avec de la chance, vous pourrez le rencontrer dans le ciel d’Anjanaharibe Sud de septembre à mars.

6. Le Tangarirana, Brookesia grevodi de son nom scientifique. C’est un caméléon terrestre que l’on peut trouver le long du circuit de la réserve, entre novembre et mars.

7. L’ Eulemur fulvus albifrons, le lémurien Komba. Diurne et nocturne (cathémeral), ce lémurien rôde le long du circuit Takhta, très tôt le matin et vers le soir. Il y a un dimorphisme sexuel chez cette espèce (couleur différente entre la femelle et le mâle).

8. Le Tahafisaka ou Uroplatus fimbriatus. C’est un reptile qui a un mimétisme impressionnant. Vous le rencontrerez sûrement sur le circuit Ranomafana. A condition que vous le distinguiez de l’arbre…

9. Le Mantella laevigata ou Radaka. C’est une grenouille à dos vert, que l’on peut trouver sur le circuit Ranomafana toute l’année.

La flore

La Réserve d’Anjanaharibe-Sud montre quatre types de végétations. La forêt dense humide sempervirente de basse  et moyenne altitude.  Dégradée, elle ne présente que trois petites portions de forêts. La forêt dense humide de moyenne altitude apparaît entre 800 m d’altitude et 1 500 m.  A partir de 1 400 m s’implante la forêt dense sclérophylle de haute montagne. A une altitude plus élevée, on observe la forêt de haute montagne. Cette forêt subit des variations de température et d’humidité plus importante. C’est à partir de 1800m que l’on retrouve le fourré montagnard.

300 espèces de fougères et plus de 30 espèces de palmiers peuplent la forêt d’Anjanaharibe Sud. Quatre espèces fougères sont endémiques à la Réserve: Cyathea sp, Blechnum sp nov, Cyathea sp nov et Elaphoglossum sp nov. C’est une richesse attribuée à la position géographique du massif dans la région la plus humide de Madagascar.

Le meilleur de la flore d’Anjanaharibe Sud

1. Le Takhtajania perrieri. C’est une plante archaïque découverte pendant l’âge des dinosaures-plantes fossiles . 18 500 individus sont recensés dans la Réserve. On les voit dans le Circuit Takhta à partir de 1.200 m.

2. Le Cyathea sp ou Fanjagna. C’est une fougère arborescente qui est visible dans toute la Réserve.

3. Le Ravimbe ou Marojejya darianii. C’est une espèce de palmiers que l’on peut voir toute l’année.

Voyagez malin...

Pour un séjour à Anjanaharibe Sud, ayez sur vous des vêtements de pluie, des chaussures de trekking, des habits légers pour la journée et chauds pour le soir. Protégez-vous du plein soleil et n’oubliez pas votre lotion anti-moustique et vos packs d’eau minérale. Pour les visites nocturnes, emportez une lampe de poche ou une lampe frontale. Si vous comptez y passer la nuit n’oubliez pas vos matériels de camping.  Attention, la viande de porc est taboue à Anjanaharibe Sud.

Les banques les plus proches sont à Andapa et à Sambava.  En cas d’urgence, Maroambihy, Andapa et Sambava ont un centre hospitalier. Sambava et Andapa sont couverts par les réseaux téléphoniques de Telma, d’Orange et de Zain.

L’histoire d’une Réserve Spéciale

En 1958, forêt d'Anjanaharibe-Sud a été classée Réserve Spéciale N°4 sous la gestion de la Direction des Eaux et Forêts, par le biais du Triage Forestier central d’Andapa. En 1993, au cours du Programme environnemental I, le Projet de Conservation et de Développement Intégré (PCDI) Marojejy / Anjanaharibe-Sud était installé à Andapa. Entre 1991- et 1998, la Réserve a été gérée par la Direction des Eaux et Forêts et le WWF. En juillet 2004, la Réserve Spéciale est gérée directement par Madagascar National Parks et est devenue une unité de gestion à part entière. Les Tsimihety sont la principale ethnie de la région.

L’abri du Simpona Malandy

La conservation d’Anjanaharibe est importante pour la biodiversité malgache. Avec le parc national de Marojejy, elle abrite le Propithecus candidus, lémurien aussi connu par son nom malgache « Simpona malandy ». Avec la réserve de Manongarivo, elle est aussi le dernier refuge de la plante Takhtajania perrieri. La foret humide de moyenne altitude représente les 66% de la Réserve. Elle est l’habitat qui garantit aux espèces fragiles comme le Tyto soumagnei , Hibou rouge, sa survie.

Chasse et coupe illicites

La pression due aux activités humaines a des conséquences assez importantes dans la région. Les défrichements, liés à l’entretien des anciennes cultures, la chasse et la coupe de bois sont autant d’obstacles à la conservation d’Anjanaharibe Sud. En effet, l’Indri indri, lémurien endémique est chassée pour sa viande, très estimée par la population riveraine.

Les bois précieux ont tendance à disparaître à vue d’œil. C’est le cas du Magnary ou Dalbergia sp, du Rôtro ou Eugenia sp, du Tafonana ou Ocotea sp, du Lalona ou Weinmannia sp, du Vintanona ou Callophylum sp et de l’Antohiravina ou Phyllarthron madagascariensis particulièrement prisés pour la construction et la fabrication de meubles.

Deux grandes rivières serpentent Anjanaharibe Sud : l'Ampontsilahy Fotsialanana et la Marolakana qui se déversent dans la rivière d'Ankaibe et irriguent 20.000 ha de la cuvette d'Andapa. C’est le régime des vents qui différencie la saison chaude et l’hiver. La pluie, quant à elle, est très abondante. L’altitude moyenne du massif varie entre 500 et 1 500 m, avec un sommet culminant à 2 064 m.
 


Les microprojets de Anjanaharibe Sud

Indications :

Anjanaharibe-Sud se situe à environ 30 km au Sud-Ouest de la ville d’Andapa.

Par Route :

D’Andapa vers Bealanana. C’est une route communale de 30 km, dont la moitié est une piste assez praticable et l’autre moitié, qui vous mènera vers la réserve, en très mauvais état. La route est meilleure entre octobre et décembre. De janvier à avril, la pluie la rend impraticable. Les pluies fines d’hiver, entre mai et septembre, endommagent la piste.

Par Taxi- brousse :

 A partir d’Antananarivo

Stationnement : Andranobevava / Andravoahangy à destination de Sambava : tous les jours . C’est un trajet de trois jours.

L’axe Ambilobe - Vohémar est très ardu pendant la saison de pluie de décembre à avril

Par Avion :

La compagnie aérienne Air Madagascar assure une desserte régulière vers sur Sambava.

Le transfert de Sambava  au Bureau d’accueil de Madagascar National Parks à Andapa, soit 108 Km se fait en voiture. La Réserve est à 30 km au Sud-Ouest d’Andapa.

Trois circuits vous emmèneront à la découverte des merveilles de la réserve spéciale d’Anjanaharibe Sud.

Tarifs de guidage Réserve Spéciale d'Anjanaharibe Sud

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Takhta Distance : 2,5 km de trekking qui monte jusqu'à 1200 m d'altitude à partir de la piste principale.

Le Takhtajania est un fossile vivant, une très ancienne espèce d’arbre qui est apparue à l’époque de Dinosaures, il y a 120 millions d’années. Le circuit takhta serpente le long de la ligne de crête pour vous diriger vers le Takhtajania. Sur cette piste, vous pourrez trouver les Indris indris, les propithèques soyeux et les lémuriens à ventre roux.
Guidage de jour :
18.000 Ar
Guidage de nuit :
4.000 Ar
Portage de nuit :
7.000 Ar
Aires de camping :
6 personnes pour 12 personnes, 4.000 Ar par nuit.

 

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Ranomafana Durée : 1h 30 mn
Distance : 4,3 km à partir de la piste avec une ascension de 500 à 1 200 m d'altitude.

C’est une piste qui vous conduira vers de petites sources d’eau chaude, dont certaines sont sacrées et utilisées pour des rituels traditionnels.
Portage de nuit :
7.000 Ar
Aires de camping :
6 personnes pour 12 personnes, 4.000 Ar par nuit.

 

CIRCUIT DIFFICILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Indri Distance : 2km de trekking à partir de la piste principale, avec une ascension de 500 et 1 000 m d'altitude.

Le circuit vous emmène découvrir les Babakoto ou Indris.
Portage de nuit :
9.000 Ar
Aires de camping :
2 personnes pour 4 personnes, 4.000 Ar par nuit.




Le bureau d’accueil de la Réserve se trouve à Andapa. Vous pouvez y prendre tous les renseignements pour bien planifier votre séjour. 12 guides parlant français, anglais ou allemand sont disponibles à Anjanaharibe Sud. Ils assurent aussi le guidage au Parc National de Marojejy. 

Des aires de camping sont aménagées dans les circuits, mais vous avez aussi la possibilité de loger chez l’habitant ou dans des hôtels aux alentours : les conditions sont très modestes et le confort n’est pas toujours assuré.

Contacts :

Direction Inter-Régionale de Madagascar National Parks à Antsiranana
Route de l’Aéroport BP 475
201 ANTSIRANANA

Tél./fax : (261 20) 82 213 20
GSM : + (261 32) 02 531 27 (Standard)

Email : angapdie@yahoo.fr
           angapdie@gmail.com
           die.parks@gmail.com

Réserve Spéciale d’Anjanaharibe Sud
BP 19 - ANDAPA 205
Tél. : + (261 20) 88 070 27
Fax : + (261 20) 88 071 40
Email : angapandapa@moov.mg

En dehors du parc de la réserve, d’autres attractions vous attendent. A 2 km au sud du Siège de la Région de la Sava, vous trouverez la mer de Sambava. C’est une plage dorée idéale pour un bronzage parfait mais pas recommandée pour  et une baignade tranquille. La plage est accessible en voiture, à pied, à vélo ou en taxi-ville.

A 40 km à peine de la Réserve Spéciale d’Anjanaharibe Sud, vous trouverez le Parc National de Marojejy . C’est un ensemble de forêt primaire de basse, moyenne, haute altitude et des fourrés montagnards recouvert  de nuages, de rivières cristallines, de hautes falaises granitiques, ainsi que de spectaculaires vues panoramiques.

La route est bitumée et l’accès vers le parc est une piste bien aménagée 6 km d’Andapa, visitez un site touristique privé basé à Antanetiambo. Il est accessible en voiture pour une partie de la route et à pied ou en vélo, pour une partie. Enfin, faites un saut dans la fameuse cuvette d’Andapa. C’est une zone rizicole de 13 000 ha, accessible en voiture.

Pour la note culturelle, sachez que tous les mois de novembre à Sambava se tient le « Festivani » qui allie écotourisme, culture et musique.

 


No image available.