Madagascar National Parks   Appel d'Offres   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia Andasibe
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamerana
Andasibe Analamazaotra
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Marotandrano
Pas d'actualité pour le moment...
 

Marotandrano
La Réserve Spéciale Marotandrano est située dans la partie Nord Est de Madagascar. Marotandrano, 42 200ha est à la limite des régions de Sofia et Alaotra Mangoro et à 250 km d’Antsohihy. Elle se trouve entre 16° 09’ 36’’ et 16° 38’ 24’’ de latitude Sud - 48° 24’ et 48° 48’ de longitude Est.



La Réserve Spéciale Marotandrano est constituée d’une forêt dense humide sempervirente renfermant des paysages naturels exceptionnels et abritant une concentration importante de divers habitats et espèce des écoregions de l’Est et surtout du centre respectivement d’une endémicité très élevée.

Télécharger la Brochure

Brochure Marotandrano.pdf


La faune

Douze (12) espèces de lémuriens, 104 espèces d’oiseaux, 19 espèces d'amphibiens et 16 espèces de reptiles ont été identifiées à Marotandro. Chez les lémuriens, 7 espèces ont répertoriées mais ces dernières, comme le Varecia variegata et l’Indri Indri sont victimes de braconnages.

Chez les oiseaux, 56 espèces sont endémiques. Deux espèces sont en danger  et 5 espèces (Mésite unicolore Mesitornis unicolor, le rollier terrestre leptosome Brachypteracias leptosomus, le Rollier terrestre écailleux Brachypteracias squamiger, le Glaréole malgache Glareola ocularis, l’Oriole de Bernier Oriolia bernieri). La présence de l'aigle de Madagascar Eutriorchis astur et Héron de Humblot Ardea humbloti qui sont des espèces très en danger (EN) à Madagascar est un atout pour la réserve de Marotandrano.
 
Onze (11) espèces d'insectivores et de rongeurs dont 10 endémiques ont été rencontrées dans la Réserve de Marotandrano. Rattus rattus a été rencontrée dans le site le plus dégradé. Rattus rattus est une espèce indicatrice de dégradation; elle est très prolifique et est en compétition avec les taxa endémiques et, à terme, les mettre en danger.


La flore

La grande partie de la réserve est constituée par la forêt sempervirente de moyenne altitude et d’une formation fermée avec une futaie dense de 20m à 30m. Elle est généralement constituée une canopée, représentée par des espèces de Slonea, Tambourissa, Eugenia, Ravensara ; une strate intermédiaire de 15m à 18m et caractérisée par l’abondance de jeunes tiges de Syzygium  d’Eugenia ravensara ou de Tambourrissa, Ocotea, Mammea et enfin d’une strate herbacée constituée essentiellement par le Tsingialivolo et le Velatra. Les lignes de crête et les versants présentent une structure de végétation plus fermée. La forêt de bas-fonds abrite des tiges de plus gros diamètre.

Soixante treize (73) familles, dont 3 endémiques et 157 genres dont 35 endémiques ont été recensées à Marotandrano. L'endémicité des espèces avoisine les 100%. Deux palmiers, le Dypsis procera et Dypsis Louvelii font partie de la liste du CITES et de l'IUCN des espèces menacées.

Voyagez malin...

Pour votre visite à Marotandrano, apportez une couverture et des vêtements chauds car les nuits sont fraîches. Apportez aussi des vêtements légers pour vos visites. Ayez de bonnes chaussures de marche et un imperméable ainsi que de l’eau minérale en bouteille. Les banques les plus proches sont à Antsohihy.  Les centres de santé sont à Marotandrano, à Ampatakamaroreny, à Ampitambe.

La région est couverte par les opérateurs téléphoniques Telma, Orange et Zain. La connexion internet est assurée par Gulfsat.
 

L’histoire d’une réserve naturelle 

Marotandrano fait partie du réseau d’ Aires Protégées de Madagascar, géré par Madagascar National Parks. Elle a été classée en Réserve Spéciale en 1956.

La région de Marotandrano a un climat tropical sec et frais. Sa saison humide et chaude court de novembre à mars. Sa saison sèche et froide, d’avril à octobre. La température moyenne annuelle est de 23°C.
 
La forêt d’Ambiniviny est située sur un relief accidenté présentant des vallées encaissées étroites, des versants abrupts et des lignes de crête orientées Nord-Sud. La région est caractérisée par des hautes terres latéritiques ondulées avec des « lavaka » sur les « tanety » (plaines).

Une réserve menacée

La Réserve Spéciale Marotandrano représente une diversité biologique exceptionnelle de par sa position dans l’écorégion du centre. Ainsi, la présence des espèces endémiques locales, régionales et nationales montre l'importance de cette aire protégée pour le réseau.

Elle joue également un rôle de fonction écologique et économique important dans la mesure où elle constitue un réservoir d’eau. En effet, plusieurs cours d’eau irriguant les 2 grands bassins de l’Est et de l’Ouest (Simianona pour le bassin oriental et Sofia, Anjobony, Amboaboa, Manambendrana, pour celui de l` Ouest), y prennent leurs sources.

Plusieurs zones de culture ainsi que l’alimentation en eau des populations en dépendent. Ce qui place la Réserve Spéciale Marotandrano comme point stratégique vitale dans l'économie régionale.

Une forêt dense humide sempervirente, écrin de paysages naturels exceptionnels, abrite des espèces endémiques. La conservation de cette forêt est prioritaire pour Marotandro car sa dégradation mettrait en danger toute une frange de la biodiversité du parc. Parmi ces espèces menacées, on retrouve les lémuriens Indri indri ou Babakoto et le Varecia variegata variegata. Les Tsimihety vivent dans la région de Marotandro. Ceux-ci dépendent étroitement des ressources de la réserve qui s’en trouve fragilisée. Feux de brousse, coupes illicites de bois, défrichements et chasses aux lémuriens sont des très fréquents dans cette région.

Associer conservation et projets communautaires

Afin de limiter ce recours quasi-quotidien des habitants aux produits de la forêt, Madagascar National Parks associe la conservation avec divers projets communautaires et activités génératrices de revenus. Ainsi depuis le Programme Environnemental PE, des microprojets de développement ont été financés à travers les 50% des droits d’entrée (DEAP), mais aussi par la Conservation International. Les communes d’Ampatakamaroreny, de Marontandrano, et d’Ambodiadabo ont bénéficié de nouvelles écoles, de barrage d’irrigation, de poste de gendarmerie et de la promotion de l’apiculture.


Les microprojets de Marotandrano

Antananarivo – Mandritsara est une route en bon état mais certains tronçons sont impraticables en saison de pluie.
Mandritsara- Marotandro et Ampatakamaroreny- Andilamena est une piste. C’est une route d’environ 1200 Km sur trois jours qui se traverse entre mai et novembre, en saison sèche. Des barrières de pluie ponctuent la portion entre Port Bergé et Mampikony.
 

Par Route :

Depuis Antananarivo :
Prenez la route Nationale N°4 qui relie Antananarivo - Ambondromamy. Puis ralliez Ambondromamy – Antsohihy sur la Route Nationale N°6. Faites le lien entre Antsohihy et Mandritsara par la Route Nationale N°32. Poursuivez par la Route Nationale N°32A pour Mandritsara – Marotandro. Bifurquez à Ampitabe ou Antsiraka. La réserve est à 10 Km, sur une piste en mauvaise état.

Par Taxi brousse :

D’Antananarivo à Mandritsara :
Stationnement :
- Ambodivona : tous les jours pour le stationnement d’Ambodivona
- Ankaraobato : Mercredi et vendredi.

Pour Mandritsara – Marotandrano :
- Stationnement Ambalabe  (Mandritsara) : Tous les jours en période sèche du mois de mai à novembre et irrégulier pendant la période des pluies.

Par Bateau :

De Mahajanga à Antsohihy :
Prenez le bateau à Mahajanga. La traversée dure une journée environ. La desserte se fait deux fois par semaine. La coutume locale veut que les voyageurs ne portent pas de gingembre et de viande de porc dans leurs bagages.
 

Deux circuits sont en cours d’aménagement pour recevoir vos visites.

Tarifs de guidage du Réserve Spéciale Marotandrano

Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Riamalandy Durée : 5 h
Distance : 18 Km

C’est un circuit qui vous mènera à la rencontre l’Indri Indri, le Propithecus diadema diadema, le Varecia variegata variegata. L’occasion aussi de découvrir des espèces végétales rares comme le Dalbergia, le Vongo et le Rotra.
Guidage et portage :

5.000 Ar chacun

Aire de camping : 12 tentes pour 24 personnes :
5.000 Ar/jour/tente.

 

Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Pic Ambiniviny Durée : 2 h 30
Distance : 8 Km

Partez à l’ascension du Pic d’Ambiniviny d’où vous aurez une vue panoramique sur la forêt et les paysages agricoles Au cours de votre périple, vous pourrez également voir l’Indri indri.
Guidage et portage :

5.000 Ar chacun

Aire de camping : 12 tentes pour 24 personnes :
5.000 Ar/jour/tente.




Le bureau d’accueil se situe au Nord de la réserve. Vous pouvez vous y informer sur votre plan de séjour. Des guides ainsi que des agents de réserve parlant français sont à votre service, pour vous faire visiter l’aire protégée.

Marotandrano dispose d’aire de camping dans les circuits. Il existe des gîtes d’étapes à des prix abordables, mais dont le confort est moyen. Vous pouvez également loger chez l’habitant, mais dans des conditions modestes.

Contacts :

Réserve Spéciale Marotandrano (Mandritsara)
GSM : + (261 33) 12 314 45 (Standard)
CR : BENAIVO Boulevin : + (261 32) 42 985 39
Email : boulevin6@yahoo.fr
Sec : Francisca : + (261 33) 11 496 42  / 33 02 131 50

Direction Inter-Régionale de Madagascar National Parks à Mahajanga
14 Rue Philibert Tsiranana,
MAHAJANGA
MADAGASCAR
Tél / Fax : + (261 20) 62 226 56
 

Plusieurs sites méritent le détour aux alentours de Marotandrano. A 5Km de la réserve, découvrez les chutes d’eau à l’Est d’Ambodisatrana. Ces cascades de 60 m sur une pente très abrupte donne un décor assez spectaculaire.

A 7Km de Marotandrano se trouve la falaise d’Ambiviny, que vous pourrez atteindre à pied ou en voiture. C’est un site idéal pour la spéléologie et l’alpinisme.

A 5 Km de la réserve, visitez les Tsangambato ou pierres levées qui sont l’une des grandes traditions de la région. Visitez aussi à 4Km de Marotandrano le village d’Ambobisatrana. C’est un site musée où les maisons sont construites en matériaux végétaux. Votre fibre écolo ne sera pas indifférente à Ambodisatrana.

Plusieurs évènements culturels sont aussi organisés dans cette région. Ainsi, cinq journées de septembre sont consacrées au festival « Takombitsika » qui est une fête à laquelle participent les artistes originaires de la Sofia. Cinq jours, en août, assistez à la foire régionale « Fandriaka » au cours de laquelle est présentée les spécialités de la Sofia : artisanats, cuisines, mobiliers, fruits et légumes.

Ne ratez pas les Morengy, boxe traditionnelle Tsimihety et le Tolognomby, la tauromachie traditionnelle. Les jeunes hommes participent à ces grandes démonstrations de force qui amassent des milliers de gens des quatre coins de la région.

Enfin, la Sofia célèbre tous les ans les journées mondiales de l’environnement et du tourisme. La première est fêtée le 5 juin, avec des manifestations allant sur une dizaine de jours et qui rassemblent quelque 5.000 personnes. La seconde est marquée le 27 septembre.
 

    2