Madagascar National Parks   Appel d'Offres   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia Andasibe
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamerana
Andasibe Analamazaotra
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Manombo
Pas d'actualité pour le moment...
 

Manombo
La Réserve Spéciale de Manombo est située dans le Sud Est. Elle est la seule aire protégée où l’on rencontre l'espèce de batracien gravement menacée Mantella Bernhardi. Elle abrite la plus grande diversité d'escargots terrestres de l’île. GPS : 22°57' S, 23°08' S et longitude 47°36'E,47°48'E



La Réserve Spéciale de Manombo, 5 320 ha, est située à 27 Km au Sud de Farafangana, dans la région Atsimo Atsinanana. La surface totale de la forêt couvre 15.000 ha dont 4.000ha fait partie de la réserve spéciale. La surface a deux parcelles, séparées l'une de l'autre par la Route Nationale 12, reliant Farafangana-Vangaindrano. La Parcelle 1 est au Nord-Ouest du village de Manombo et à l'Ouest de la Route Nationale N°12. La Parcelle 2 est au Sud - Est du village de Manombo, entre la Route Nationale N° 12 et l'Océan Indien.

Télécharger  la Brochure

Brochure Manombo.pdf


La faune

Les espèces phares les plus visibles sont les lémuriens diurnes et nocturnes et différentes espèces d’escargots terrestres. La Réserve Spéciale de Manombo abrite :

- Des primates : 8 espèces, dont :

  • Eulemur cinereiceps, une des 25 espèces de primates les plus menacées au monde,
  • Varecia variegata variegata,
  • Microcebus rufus,
  • Avahi laniger,
  • lepilemur sp
  • et hapalemur griseus.

- D’autres mammifères :

  • Limnogale mergulus,
  • Eupleres goudoti,
  • Cryptoprocta ferox,
  • Brachyuromys betsileonsis,
  • Nesomys audeberti.

- Des oiseaux : cinquante huit (58) espèces, dont : Galidia elegans, Ardeola idea.
- Des reptiles dont Leptosomus discolor, Boa madagascariensis
- Des amphibiens : dont Mantella bernhardi, endémique de Manombo
- Des poissons : endémiques de la région comme Bedotia sp, Pantanodon, Paratilapia sp.

Manombo est aussi connu pour ses escargots : on y trouve 52 espèces différentes, dont la plupart sont endémiques.

La flore

90% des espèces listées dans la Réserve Spéciale de Manombo sont endémiques de Madagascar. Ainsi, l’Humbertia madagascariensis (Humbertiaceae) ne se rencontre qu'à Manombo et à 200 Km plus au sud près de Fort -Dauphin. L’une des deux espèces du genre Allantospermum est représenté uniquement à Manombo, le deuxième se trouve à Bornéo.

L’ensemble de la Réserve Spéciale de Manombo montre une flore exceptionnellement diversifiée. Sur les cinq familles endémiques déterminées actuellement, quatre y sont recensées : les Asteropeiaceae, les Physenaceae, les Sarcolaenaceae et les Sphaerosepalaceae. 65,05 % des espèces identifiées sont endémiques de Madagascar.

Voyagez malin...

Pour votre séjour à Manombo, apportez un imperméable, de bonnes chaussures de marche, une lampe de poche. Ne négligez pas votre traitement antipaludique. Pensez à apporter un peu de sel ou de tabac pour les enlever les sangsues qui ne sont pas dangereuses.
La banque et l’hôpital les plus proches sont à Farafangana. Manombo et ses environs sont couverts par Orange, Zain et Telma.
 

L’histoire d’une réserve spéciale

La Réserve Spéciale de Manombo a été créée en 1962. La forêt couvre un peu moins de 15 000 ha dont 4 000 ha fait partie de la Réserve Spéciale. Manombo est repartie en deux parcelles. A l’origine, la Parcelle I, 2 800 ha, faisait partie d'une plus grande forêt classée d'Efasy-Nord-Est qui est maintenant la Réserve Forestière d'Efasy. La Parcelle 2 faisait partie de la foret classée de Lopary-Nord-Est qui se prolonge vers le sud, à Vangaindrano. Cette parcelle est limitée à l’Est par une plage de 5Km, dominée par végétation forestière.

Manombo, dernier refuge pour espèces rares

L’importance de Manombo tient essentiellement dans sa représentation d'habitats typiques et uniques du Sud-Est de Madagascar mais aussi dans la présence d’espèces rares. L’Est de la parcelle 2 est peuplé de hintsy, ou Hintsia bijuga qui est une espèce endémique de Manombo. Cette forêt littorale orientale de hintsy est la seule représentation dans le réseau national d’aires protégées gérées par Madagascar National Parks. Elle s’étend sur 1.055 ha.

La forêt humide de basse altitude se développe sur la plaine et sur le sol ferralitique. Cette formation végétale se trouve dans la parcelle 1 et s’étend sur environ 2.410ha. Cette forêt est garnie d’Humbertia madagascariens ou Fatsinakoho qui est une espèce endémique de Manombo.

La réserve de Manombo contribue à la conservation de la plus grande proportion de l'espèce de Lémurien gravement menacé et rare l’Eulemur cinereiceps, le Varecia variegata variegata et le aye-aye. C’est aussi l’unique parc où vit l'espèce de batracien gravement menacée : Mantella bernhardi. Par ailleurs, de nouvelles espèces de poissons d'eau douce ont été découvertes dans la réserve en 1994. Ces espèces n'existent nulle part ailleurs, elles appartiennent au genre endémique rare Pantanodon, Betodia sp et Paratilapia sp. Enfin, et surtout, Manombo abrite la plus grande diversité d'escargots terrestres de Madagascar : 52 espèces ont été recensées sur toutes les forêts de basse altitude.
 

Une réserve d’eau

Manombo comprend des plaines côtières, des collines ondulantes et des vallées alluviales. Les concrétions ou karaoka sont très abondantes en surface et sont caractérisées par les faibles teneurs en silice et fortes teneurs en oxyde de fer. Manombo est arrosée par la rivière Takoandra qui draine la parcelle I vers le Sud et la rivière de « Menatsimba » qui délimite la parcelle II dans sa partie Sud. Ces deux rivières sont alimentées par des petits cours d’eau et des ruisseaux qui traversent la forêt pour irriguer quelque 300 ha de rizières en contrebas et approvisionner Farafangana en eau potable.

Le littoral est fréquemment frappé par les cyclones, la saison sèche n’existe pratiquement pas. La température moyenne annuelle est de 23°C avec des maxima de 31°C en janvier, et des minima de 13°C en juillet.

Coupe sélective et surexploitation

Les Antesaka, les Antefasy, les Zafisoro, les Antemoro, les Vakinankaratra et les Betsileo vivent aux abords de la réserve de Manombo. Ces habitants, riverains à la réserve, ont un mode de vie ancestral, très dépendant des produits forestiers (ligneux et non ligneux). Ils pratiquent la culture sur brûlis. Ils vivent de l’agriculture, de la pêche et la vannerie.

Certains se lancent dans les petits commerces et l’élevage mais les villageois sont très dépendants des ressources forestières et leurs activités ont de lourdes conséquences sur la biodiversité. Les feux de brousse, généralement volontaires, la chasse et le braconnage, la coupe sélective de bois qui menace des espèces bien précises, utilisées pour la construction ou vendus en ville, sont autant de pressions néfastes pour la survie de Manombo. Le Mahampy (Cyperus) et la tige de ravinala (Ravenala madagascariensis), matériau de base pour la vannerie sont ainsi très commercialisés et donc surexploités.
 


Les microprojets de Manombo
  • a) Microprojets communautaires (infrastructure sociale, économique, culturelle)

    • Construction deux (2) écoles
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo et Marompanahy
      Financement : Madagasacar National Parks
       
    • Construction d’une école
      Bénéficiaire : Commune Rurale Manombo
      Financement : Durrell Wildlife Conservation Trust (DWCT)
       
    • Projet d’appuis pour lutter contre la malnutrition (3 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo, Takoandra, Lohagisy
      Financement : Projet SEECALINE
       
    • Projet d’aménagement de tanety (2 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Anambotaky, Mahavelo
      Financement : ANAE
       
    • Projet d’aménagement de tanety
      Bénéficiaire : Commune Rurale Lohagisy
      Financement : DODO / MICET
       
    • Projet d’aménagement de tanety (3 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo, Takoandra, Marompanahy
      Financement : ANAE –DODO/MICET
       
    • Projet de reboisement (3 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo, Takoandra, Marompanahy
      Financement : ANAE –DODO/MICET
       
    • Projet de reboisement (2 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Anabotaky, Mahavelo
      Financement : ANAE
       
    • Projet de reboisement
      Bénéficiaire : Commune Rurale Lohagisy
      Financement : DODO / MICET
       

    b) Microprojets pour des Activités Génératrices de Révenu

    • Promotion de la Pêche maritime (3 microprojets )
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo, Anambotaky et Marompanahy
      Financement : ANAE
       
    • Promotion de la Pêche maritime
      Bénéficiaire : Commune Rurale Manombo/ Bemelo
      Financement : Projet PSDR
       
    • Promotion de la Culture Voanjobory (2)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marompanahy, Manombo
      Financement : Projet PSDR
       
    • Promotion de la culture maraîchère (2 microprojets)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Manombo, Takoandra
      Financement : ANAE-DODO/MICET
       
    • Promotion de la culture maraîchère (2 microprojets)
      Bénéficiaire : Commune Rurale Mahavelo
      Financement : ANAE
       
    • Promotion de la culture maraîchère (2 microprojets)
      Bénéficiaire : Commune Rurale Lohagisy
      Financement : DODO/MICET
       

La Réserve Spéciale Manombo est facilement accessible grâce à la proximité de la Route Nationale N°12A.
Antananarivo – Manombo : deux jours de route, praticable toute l’année.


Par Route :

Préférez un véhicule 4x4 pour faire le trajet Antananarivo – Manombo.
Prenez la Route Nationale N°7 vers Fianarantsoa. Ralliez Ambohimahasoa/Fianarantsoa sur 355 Km d’une route bitumée. D’Ambohimahasoa, rejoignez Alakamisy Ambohimaha et Irondro sur la Route Nationale N°25 : 133 Km de route bitumée. Enfin, rejoignez la Route Nationale N°12A depuis Irondro en passant par Ranomafana, Manakara, Vohipeno, Farafangana, Bemelo et Manombo. C’est une route de 240 km dont 100 km en mauvais état.


Par Taxi- brousse :

Fianarantsoa – Farafangana ; tous les jours
Farafangana – Bemelo : tous les jours (Prenez la ligne Farafangana -Vangaindrano). Il est possible de louer un taxi-ville à Farafangana, car Bemelo ne se trouve qu’à 25km.
 

La Réserve n’a pas encore de circuit aménagé, néanmoins, les guides locaux peuvent vous faire visiter le site et vous faire découvrir ses richesses.





 Le Bureau de la Réserve Spéciale de Manombo se situe à Bemelo. Vous pouvez y effectuer le paiement des droits d’entrée au sein de l’Aire Protégée.

La Réserve Spéciale Manombo ne dispose d’aucune infrastructure d’accueil, cependant il existe des emplacements avec abri pour les tentes, de l’eau, une douche et des toilettes. Aussi si vous désirez camper, nous vous conseillons d’amener votre propre matériel, tente et sac de couchage. Vous pouvez aussi loger à Farafangana où il existe plusieurs gammes d’hébergement, allant du plus simple chez l’habitant, à un certain confort dans les hôtels de la place.


Contacts :

Direction Inter-Régionale de Madagascar National Parks à Fianarantsoa
BP 1363 Antsorokavo, près du temple Jesosy Mamonjy
Fianarantsoa
Madagascar

Tél : + (261 20) 75 512 74
GSM : + (261 32) 02 450 25
           + (261 32)40 481 75

Email : angapfnr@mel.moov.mg
           angapfnr@yahoo.fr
           fnr.parks@gmail.com

Réserve Spéciale Manombo
CR : RAZAFINDRAPANITRY Olivier
Séc CR p.i GSM : + (261 32) 07 595 26 / +(261 33) 23 050 74
Contact: c/o DIR-FIANARANTSOA

La Réserve n’a pas encore de circuit aménagé, néanmoins, des guides locaux peuvent vous faire visiter le site. Piquez une tête à la chute d’eau de Rianambo, sur la rivière Manatsimba. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi y bivouaquer la nuit, profitez de la piscine naturelle, des plages et des forêts sur le littoral et les embouchures des fleuves au Nord et au Sud de la parcelle. Il est possible de pique-niquer et de se baigner en eau saumâtre ou de se balader en pirogues sur les rivières Takoandra et Menatsimbe où vous pourrez admirer les colonies d’oiseaux et de crocodiles. Assistez au débarquement des pêcheurs à la plage de Takoandra, un moment de détente et un lieu de rencontre et d'échanges.

En octobre, admirez la parade des baleines à l’embouchure de Tsaratanana et observez, pendant la nuit, la ponte des tortues de mer sur la plage. Sur la parcelle II, admirez de juin à août la floraison des orchidées et contemplez le plus grand arbre endémique du Sud-Est, le fameux Fatsinakoho (Humbertia madagascariensis).

Enfin, visitez des sites historiques comme les stèles de Dina Menavozo et l’Orimbato des anciens roitelets.