Madagascar National Parks   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamazaotra
Analamerana
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Maningoza
Pas d'actualité pour le moment...
 

Maningoza
La Réserve Spéciale de Maningoza aussi appelée forêt de Mandilohalika est située dans le Nord Ouest de Madagascar, à l'Est d'Antsalova, dans la Sous-préfecture et de la Commune de Besalampy, Région de Melaky. Cette région fait partie du grenier à riz de Madagascar.



La Réserve Spéciale de Maningoza s’étend sur 7 900 Ha, sur une altitude de 0 à 800m. Les précipitations moyennes sont évaluées à 1 300 mm par an. La température moyenne reste supérieure à 24° C. Ces saisons contrastées donne un régime irrégulier aux nombreux cours d’eaux, ponctués de crues brutales et d’étiages faibles.

La faune

Maningoza abrite 15 espèces de mammifères, quatre espèces d’amphibiens, 27 espèces de reptiles et 73 espèces d'oiseaux. La faune ornithologique de cette Réserve est surtout constituée par des espèces spécifiques de l’Ouest bien que des oiseaux du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de Madagascar ont aussi été vues à Maningoza.

Parmi les mammifères, on trouve, entre autres, trois espèces d’insectivores, cinq variétés de lémuriens (dont 3 espèces diurnes : Eulemur fulvus rufus, Propithecus verreauxi deckeni et Hapalemur griseus, et 2 espèces nocturnes : Microcebus murinus et Cheirogaleus medius) et deux espèces endémiques de carnivores, le Cryptoprocta ferox et l’Eupleres goudotii.

Les amphibiens sont réparties en deux familles : les Ranidae et les Mantellinae. Trois espèces sont forestières et une cosmopolite. Ces espèces sont communes avec les domaines de l’Ouest et du Sud Ouest de Madagascar.

La flore

Dans la forêt dense sèche et la forêt dense sub-humide, 165 espèces réparties sur 114 genres et 59 familles ont été recensées. La forêt dense sèche caducifoliée de Maningoza a un potentiel forestier largement supérieur tandis que la forêt dense subhumide se rapproche de la forêt dense humide de moyenne altitude de l'Est même si elle est plus pauvre du point de vue floristique.

Les familles les plus fréquentes sont les Dalbergia, les Commiphora et les Hildegardia. Les familles les mieux représentées sont les Rubiaceae qui ont 19 espèces, les Euphorbiaceae et ses 11 espèces, les Sterxuliaceae et ses 7 espèces et les Apocynaceae et ses 6 espèces.

Soixante dix-huit pourcent (78%) des espèces recensées sont endémiques de Madagascar et 22% sont non endémiques. Cette répartition témoigne de l’originalité de la flore insulaire et la situation géographique actuelle de Madagascar en milieu tropical.

Plusieurs écosystèmes y ont été identifiés dans la réserve. Une forêt dense sèche sur 1517ha ; une forêt dense sub-humide sur 5611ha ; une forêt ripicole, des savanes avec ou sans éléments ligneux et des bambous.
 
Les savanes occupent 2.637 ha soit 27 % de la surface de la Réserve. A Maningoza, elle est dominée par l’Heteropogon contortus, l’Hyparrenhia rufa, le Loudetia simplex et l’Aristida rufescens. Ce sont des variétés bien adaptées à la destruction annuelle de leurs appareils végétatifs par le feu. Elles peuvent atteindre 2 m de hauteur en fin de saison de pluies.
 

Voyagez malin...

Pour un séjour à Maningoza Sud, ayez sur vous des vêtements de pluie, des chaussures de marche, des habits légers pour la journée et chauds pour le soir. Protégez-vous du plein soleil et n’oubliez pas dans votre trousse de secours votre lotion anti-moustique. Apportez vos packs d’eau minérale. Si vous comptez y passer la nuit n’oubliez pas vos matériels de camping.

L’histoire d’une réserve spéciale

Maningoza a été décrété Réserve Spéciale en 1956. La Réserve Spéciale de Maningoza abrite un des derniers bastions de la forêt tropicale sèche sur sol ferralitique de l’Ouest malgache. De nombreuses espèces de flore et de faune endémiques, rares ou menacées de disparition coexistent sur ce milieu.

Des espèces en danger

La région est essentiellement peuplée par des Sakalava, mais on y trouve plusieurs autres ethnies migrantes les Tanala, Tsimihety, Antandroy, Antemoro, Betsimisaraka et les Betsileo.

La proximité des villages du parc de Maningoza est aujourd’hui un danger pour la conservation de ce site. En effet, la réserve est menacée par les feux de savane, particulièrement spectaculaires car allumés tardivement en fin de saison sèche. Les écosystèmes forestiers environnants en pâtissent car les incendies rongent la lisière de la réserve. Les forêts sont aussi généralement défrichées pour les cultures vivrières sur brûlis, appelées « hatsaka ou tetik’ala ». On les trouve à l’orée des forêts ou en plein cœur de la réserve. Les villageois cultivent principalement du riz, du manioc, du maïs et du tabac dans ces zones. Le sol, après avoir perdu sa couverture végétale se dégrade, exposée à l’érosion durant la saison de pluies et la chaleur à la surface du sol.

Maningoza n’est pas épargnée par les collectes de bois de construction, collectes de produits forestiers, tels que le miel et les plantes médicinales pratiquées par la population riveraine.

La disparition de semenciers ou porte graines, la dégradation de la structure de peuplement, et l’endommagement des individus de régénération et de reconstitution sont les conséquences néfastes de ces prélèvements.

La chasse, de plus en plus sélective, menace certaines espèces phares comme les lémuriens et les tortues d’eau douce. La collecte d’œufs de crocodile (crocodilus niloticus) pourrait faire diminuer fortement la population de cette espèce à Maningoza.

 


Les microprojets de Maningoza

Par route

- Antananarivo-Besalampy - Maningoza
D’Antananarivo, ralliez Besalampyen prenant la Route Nationale n°1. Puis bifurquez à Ampako, Ambalamaro, près du parc. La Route Nationale n°1 est bitumée jusqu’à Tsiroanomandidy sur 200Km et secondaire en très mauvais état jusqu’à la réserve

- Antananarivo - Morondava – Maningoza.
Antananarivo – Morondava est un trajet de 600km, dont 100km de route secondaire en cours de réhabilitation.

De Morondava Rejoindre Maningoza
C’est une roue accessible en 4x4 et uniquement en saison sèche, entre mai et novembre, par la piste qui relie Morondava, Belo sur Tsiribihina et Bekopaka. De Bekopaka, on peut prendre l’avion : il y a une petite piste d'aviation aménagée à 5 km mais la desserte n’est pas régulière. On peut également traverser le fleuve Manambolo en bac ou en pirogue vers le parc de Maningoza.

Par avion

La compagnie aérienne Air Madagascar assure un vol régulier vers Morondava. Le transfert de Morondava à Maningoza se fait en voiture. C’est une roue accessible en 4x4 et uniquement en saison sèche, entre mai et novembre, par la piste qui relie Morondava, Belo sur Tsiribihina et Bekopaka
 

La Réserve Spéciale Maningoza ne dispose pas d’infrastructure d’accueil, d’assistance et logistique pour les visites.





La Réserve Spéciale Maningoza ne dispose pas d’infrastructure d’accueil, d’assistance et logistique pour les visites. Il est préférable de contacter directement le siège de Madagascar National Parks à Antananarivo pour l’organisation de votre séjour.

Contacts :

Madagascar National Parks
Immeuble Madagascar National Parks
Ambatobe - BP 1424
101 Antananarivo

Tél : + (261 20) 22 415 38
        + (261 20) 22 418 83

Email : contact@madagascar.national.parks.mg
 

La Réserve Spéciale de Maningoza n’a pas encore d’infrastructure d’accueil pour vos visites. Néanmoins, le site ne manque pas d’attrait. En dehors de la réserve, visitez la plage de Marofototra à 19 Km de Maningoza, accessible uniquement en saison sèche.


No image available.