Madagascar National Parks   Appel d'Offres   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia Andasibe
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamerana
Andasibe Analamazaotra
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Masoala
Pas d'actualité pour le moment...
 

Masoala
Le parc national de Masoala est situé au Nord-Est. A certains endroits, parmi les plus rares parcs de Madagascar où la forêt primaire descend de plus de 1 300 m d’altitude jusqu’à la mer. C’est une prouesse de la nature, car effectivement, à Masoala, la forêt rencontre la mer. Trekking et plongée sous-marine sont au rendez-vous ! GPS : 15°27’Sud - 15°59’Sud



Masoala est en réalité un complexe d’aires protégées de 240.520 ha. Il est formé de quatre parcelles terrestres et de trois marines. Il fait partie des six parcs nationaux de l’Est de Madagascar classé parmi les sites patrimoines naturels mondiaux des forêts de l’Atsinanana. Le complexe Masoala formé par le parc Masoala et la réserve spéciale de Nosy Mangabe est la plus grande aire protégée de Madagascar. On y trouve des îlots de forêts ou de rochers, des récifs coralliens, des zones d’herbiers et d’étroites bandes de forêt de mangrove.

Télécharger la Brochure

Brochure Masoala.pdf


Masoala figure parmi les régions les plus riches en biodiversité On y trouve les 50% d’espèces des plantes de Madagascar et plus de 50% des espèces de mammifères, d’oiseaux, d’amphibiens et de reptiles.

La faune
 
Cent deux (102) espèces d’oiseaux dont plus de 60% sont endémiques ont été recensées à Masoala. Sur les 10 espèces de lémuriens du parc, 4 font partie de la catégorie des primates les plus menacés dans la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Chez les carnivores, Masoala est la seule localité où le mangouste Salanoia concolor ou Brown-tailed mongoose a été observé depuis les années 1970. Cette espèce est la moins connue des carnivores malgaches. 

Dans la mer de Masoala vivent la baleine à bosse et la baleine franche australe, le grand dauphin et le dauphin à ventre rose. Une espèce de Sirénien, le Dugong, existe également dans cette région.  Quarante et un (41) genres de coraux ont été inventoriés à Masoala. Reptiles, batraciens, tortues  marines et poissons marins et d’eaux douces complètent la liste.


Le meilleur de la faune de Masoala

1. Le Maki Vari roux ou Varecia rubra. C’est un lémurien d’une espèce impressionnante que l’on trouve sur la Péninsule de Masoala.

2. Le Phaner furcifer ou lémurien à fourche orientale. Masoala est une des rares localités de la forêt pluviale où l’on trouve cette espèce.

3. Le Phelsuma laticauda ou Gecko poussière d'or- Gold Dust Gecko.

4. L’Eretmochelys imbricata, tortue imbriquée ou tortue à écaille.

5. L’Aigle serpentaire de Madagascar Eutriorchis astur, une espèce strictement caractéristique de la forêt pluviale de l’Est. Le PN Masoala abrite la majeure partie de la population restante dans la grande Ile. Parmi les six nids observés depuis sa découverte en 1997, cinq ont été localisés au PNM.

6. L’Hibou rouge de Madagascar Tyto soumagnei, une espèce en danger (EN) a été redécouverte dans la nature au PNM en 1994.

7. L’Oriole de Bernier Oriolia bernieri, une espèce de Vangidae est très commune dans ce site.

8. L’Eurycère de Prevost Euryceros prevostii, une espèce très recherchée par les touristes est très commune en dessous de 500m d’altitude
9. Quatre (le Rollier terrestre leptosome Brachypteracias leptosomus, le Rollier terrestre écailleux Brachypteracias squamiger, le Rollier terrestre pittoide Atelornis pittoides et le Rollier terrestre de Crossley A. crossleyi) sur cinq espèces dans la famille Brachypteraciidae, ont été présentes dans ce site.

Sur les 15 espèces de la famille endémique de Vangidae 13 sont trouvées à Masoala
 

La flore

Plus de 600 espèces végétales dont sept espèces de Mangroves, 99 espèces d’algues marines, une cinquantaine d’espèces de palmiers sont recensées à Masoala. En outre, d’autres espèces intéressantes comme la plante carnivore Nepenthes masoalensis y sont observées. A l’exception des palmiers, des fougères, des algues marines et de quelques espèces, l’inventaire systématique et ciblé des plantes restent à effectuer à Masoala.

 

Voyagez malin...

Pour vos balades en forêts tropicales, n’oubliez pas dans votre trousse à pharmacie votre produit anti-moustique et votre imperméable et une torche pour les visites nocturnes. Portez de bonnes chaussures de marche.

Le parc ne loue pas de matériels de camping, néanmoins, il est possible d’en louer à Maroantsetra et Antalaha. Le plus simple est d’apporter votre propre matériel. Approvisionnez-vous en nourriture et eau minérale à Maroansetra. Les banques les plus proches et les centres de santé sont à Maroantsetra et Antalaha.  Maroantsetra est couvert par les réseaux téléphoniques Orange et Zain. Antalaha, par Orange, Zain et Telma.
 

L’histoire d’un parc

Le Parc National de Masoala a été créé en 1997, et la Réserve Spéciale Nosy Mangabe en 1965. Tous deux font partie du grand complexe écotouristique de Masoala. L’histoire nous raconte que cette partie de Madagascar a accueilli les premières peuplades qui sont venus sur l’île. Ensuite, durant les XV et XVI ème siècles, des marchands d’esclaves ont fait de Nosy Mangabe un lieu d’escale pour leur trafic vers l’Asie ou l’Europe. Les Betsimisaraka constituent l’ethnie dominante de la région. A Maroantsetra, la population s’appelle elle-même « Antimaroa ». Les us et coutumes traditionnels sont ceux des Betsimisaraka.

Quand la forêt rencontre la mer

Masoala est l’une des rares régions de Madagascar qui a réussi l’exploit naturel de raccorder la forêt à la mer. Son écosystème, est composé de forêt humide de l’Est. La forêt de la Presqu’île de Masoala est reliée à la Réserve d’Anjanaharibe-Sud et au Plateau de Makira par un fragile corridor, sans quoi Masaoala deviendrait un îlot génétique. L’écosystème marin et côtier appartient à l’écorégion du Nord-Est. On y voit un archipel de forêts et de rochers, des baies de sable, des récifs coralliens, des herbiers et d’étroites bandes de forêts de mangrove.

La région la plus humide de Madagascar

Janvier est son mois chaud avec une moyenne de 24ºC. Août est le mois froid, avec une moyenne de …21ºC ! Mais Masoala est aussi la région la plus humide de Madagascar, avec une pluviométrie annuelle variant de 2200 mm jusqu’à plus de 7000 mm de précipitation par endroits.


Les microprojets de Masoala
  • a) Microprojets communautaires (Infrastructures sociales, économiques, culturelles)

    • Dotation 100 tables bancs école
      Bénéficiaire : Commune Rurale Anjahana
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée, avec apport des bénéficiaires
       
    • Construction 2 Puits en buses
      Bénéficiaire : Commune Rurale Anjahana
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée, avec apport des bénéficiaires
       
    • Réhabilitation d’une école
      Bénéficiaire : Commune Rurale Anjahana
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée, avec apport des bénéficiaires
       
    • Construction dallage d’une école
      Bénéficiaire : Commune Rurale Anjahana
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée, avec apport des bénéficiaires
       
    • Construction Bibliothèque d’un CEG à Maroantsetra
      Bénéficiaire : - Comme Urbaine Maroantsetra
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée
       
    • Appui sur l’installation 2 pépinières
      Bénéficiaire : Commune Rurale Mahalevona
      Financement : Recettes sur les Droits d’Entrée, avec apport des bénéficiaires
       
    • Construction de 10 barrages avec pont canaux
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marofinaritra, Ambalabe, Ambohitralanana, Ampanavoana, Vinanivao, Ambanizana, Mahalevona, Anjahana, Antakotako
      Financement : CARE, FID, PSDR, WCS
       
    • Construction de 60 km de pistes rurale avec passerelles
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marofinaritra, Ambalabe, Ambohitralanana, Ampanavoana, Vinanivao, Ambanizana, Mahalevona, Anjahana
      Financement : CARE, WCS
       
    • Construction 100 Pompes & puits
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ampanavoana, Vinanivao, Ambanizana, Mahalevona, Anjahana, Antakotako (population ZP Masoala)
      Financement : Echo, WCS
       
    • Construction d’un Bureau de triage Eaux et Forets
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ambohitralanana, Vinanivao, Anjahana
      Financement : CARE ; WCS
       
    • Construction d’un Marché
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ambohitralanana, Vinanivao, Mahalevona
      Financement : FID CARE
       
    • Construction d’une Ecole en bois
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ambanizana (Marofototra), Vinanivao (Ambodilaitry)
      Financement : WCS
       

    b) Microprojets Génératrices des revenus

    • Formation de 50 villageois en SRI/SRA
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marofinaritra, Ambalabe, Ambohitralanana, Ampanavoana, Ambanizana, Mahalevona, Antakotako
      Financement : Madagascar National Parks, PNVAWCS
       
    • Formation de 150 villageois en vanilliculture
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marofinaritra, Ambalabe, Ambohitralanana, Ampanavoana, Vinanivao
      Financement : Madagascar National Parks, STABEX, CARE, WCS
       
    • Formation de 50 villageois sur la gestion du Grenier Commun Villageois (GCV)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Marofinaritra, Ambalabe, Ambohitralanana, Ampanavoana, Vinanivao, Ambanizana, Mahalevona, Anjahana, Antakotako
      Financement : Madagascar National Parks, FORMAGRI d'Antsirabe
       

Le parc national de Masoala est à cheval entre Antsiranana et Toamasina. On y pénètre par Antalaha en bateau vers le Cap Est (1h à 4h, selon le bateau ) , vers Ambanizana ( 3h à 4 h ,selon le bateau), vers  Antanilaviana (5 h )  ou vers Masoala (6 h). Le parc est également accessible à vélo ou à pieds.

Indications :

Par Route :

Vous pouvez accéder au parc par Maroantsetra et Antalaha.

Accès au parc par Maroantsetra :
- Atteindre Maroantsetra par la Route Nationale N°5 à partir de Toamasina. C’est une route de 400 Km sur 2 jours. La route est mauvaise mais praticable. En saison cyclonique,entre décembre et mars, elle est souvent fermée.

En taxi-brousse :

- Depuis Toamasina

- Stationnement : Gare routière, quatre fois par semaine.

Accès au parc par Antalaha :
- Seule la parcelle détachée d’Andranoanala (Cap-Est) est accessible en 4X4 ou en taxi brousse.  C’est une route de 45Km, pour 4h en moyenne. Son état est très variable. En période de pluie, les ponts sont parfois inondés et il faut un transbordement en pirogue. On peut louer un véhicule de Toamasina pour Maroantsetra, ou d’Antalaha pour Cap Est.
 

Par bateau :

Accès au parc par Maroantsetra :
- On prend le bâteau à Toamasina. La desserte se fait 3 à 6 fois par semaine selon la saison. La traversée dure un à deux jours selon le bâteau. Attention ! Veuillez vous assurer que l’embarcation est appropriée pour transporter des passagers.

Par avion :

La compagnie aérienne assure un vol régulier sur Maroantsetra et Antalaha. De Maroansetra, le transfert vers le parc se fait en bateau, en pirogue ou à pieds. En bateau rapide, Nosy Mangabe est à 5Km de Maroantsetra. Le Parc National-Masoala est à 40 ou 60 Km de Maroantsetra selon le point de destination. D’Antalaha pour Cap Est, la route est ardue, prenez un  véhicule 4X4 ou un vélo. Antalaha – Cap Est : 45km.

Les sites touristiques de Masoala sont en majorité accessibles à pieds ou en bateau.

Cinq circuits traversent le parc de Masoala.

Tarifs de guidage du Parc National de Masoala

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit détaché d'Andranoanala Durée : 4h en 4x4
Distance : 45 km

Au départ d’Antalaha, le circuit passe par une forêt littorale à la découverte de la plante carnivore Nepenthes masoalensis. C’est une partie constituée de marécage et de forêt inondée.
- Guide agrée :
30.000 Ar

- Guide stagiaire :
26.000 Ar

 

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit du parc marin d'Ambodialitry Durée : 3h30 à 4h en vedette
Distance : 60 km

Au départ de Maroantsetra, plage blanche, mer émeraude, lagon et récifs coralliens seront au programme. N’oubliez pas votre maillot de bain !
- Guide agrée :
24.000 Ar

- Guide stagiaire :
18.000 Ar

 

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit de la Côte ouest de Masoala Durée : 1h30 à 2h en vedette
Distance : 40 à 50 km

C’est un des rares endroits de Madagascar où la forêt primaire, constituée de forêt de basse altitude et de forêt littorale arrive jusqu’au bord de la mer. La forêt dense humide côtoie le parc marin sur des kilomètres de plages.
- Guide agrée :
24.000 Ar

- Guide stagiaire :
18.000 Ar

 

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Nosy Mangabe Durée : 15 mn en vedette / 3h à 2jrs si camping
Distance : A 5 km de Maroantsetra

Forêt, plage et cascade à l’honneur. Mais vous visiterez aussi des sites historiques, comme la plage des Hollandais dont les rochers ont été gravés par des marins du XVIème siècle, ainsi que des sites culturels où se trouvent des tombeaux Betsimisaraka. Ce circuit vous amènera sur le chemin de l’Aye-aye, de l’Uroplarus et du Mantella.
- Guide agrée :
24.000 Ar


- Guide stagiaire :
18.000 Ar

 

CIRCUIT DIFFICILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Trekking Durée : 1 semaine
Distance : 120 km

C’est une longue et belle randonnée qui relie Antalaha à Maroantsetra (3 à 5 jours) ou Maroantsetra à Cap-Est (5 à 7 jours) en passant par des petits villages d’agriculteurs de vanille et de girofle et en traversant une forêt dense humide.
- Guide agrée :
24.000 Ar avec une majoration de 10.000 Ar pour visite nocturne


- Guide stagiaire :
18.000 Ar avec une majoration de 6.000 Ar pour visite nocturne




Le bureau d’accueil de Madagascar National Parks se trouve à Maroantsetra. Vous pourrez y prendre tous les renseignements pour faire de votre séjour un moment inoubliable. Une vingtaine de guides parlant français travaillent au parc.

Outre les aires de camping dans les circuits, vous trouverez aussi un  campement à Andrakadilagna, Cap Est et au niveau des bases des trois parcs marins.

Tarifs :
- Aire de camping : 2.000 Ar /tente/nuit.
- Abri : 5.000 Ar/ tente /nuit.

Il existe des lodges sur la côte Ouest de Masoala.Plusieurs hôtels se trouvent également aux environs, allant du plus simple à un confort certain. Il est aussi possible de loger chez l'habitant, mais dans des conditions très simples.


Contacts :

  Madagascar National Parks Toamasina
BP 548 - Salazamay
501 Toamasina
Madagascar

Tél : + (261 20) 53 327 07
Fax : + (261 20) 53 318 39

Email : angaptmv@yahoo.fr

Parc National Masoala
BP 86 – 512 Maroantsetra
Tél. : + (261 20) 111 à travers le 15
Fax : + (261 20) 88 812 89

DP : SALAVA Haja
Tél. : + (261 32) 02 675 72
Email : hsalava@yahoo.fr

CVECOT : Emerentienne
Tél. : + (261 32) 41 944 46
Email: pnmasoala@moov.mg

Trekking et plongée sous-marine seront vos principales activités dans le parc de Masoala.

Les attractions touristiques dans la région :

-« Tsaboraha » : c’est une pratique traditionnelle répandue dans la région Est et dure trois (3) jours

-« Rasariagna » : c’est une célébration que les Betsimisaraka font en souvenir des bienfaits ou des héritages que les ancêtres leurs ont laissés. Ils le font pour remercier leurs ancêtres mais aussi pour signifier qu’ils ne les oublient pas.

-« Tsikafara » : c’est une cérémonie que les  Betsimisaraka accomplissent quand ils sont face à une difficulté. Avant un examen ou une quelconque épreuve, ils vont faire une offrande aux ancêtres si ceux-ci les aident à passer sans encombre les obstacles.
Ces évènements sont toujours marqués par des abattages de zébu avec un  festin avec la famille, les amis et les villageois. La présence des ancêtres est omniprésente.
 

        4