Madagascar National Parks   Appel d'Offres   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia Andasibe
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamerana
Andasibe Analamazaotra
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Marojejy
Pas d'actualité pour le moment...
 

Marojejy
Le Parc National de Marojejy se trouve au Nord-Est. Il est recouvert d’une épaisse forêt primaire où se nichent oiseaux rares et amphibiens spectaculaires. Une montagne impressionnante domine le parc. Tous ceux qui ont vu Marojejy vous le confirmeront : c’est plus qu’une montagne sacrée, c’est une sacrée montagne ! GPS : 14°26' Sud, 49°15' Est



Le Parc National de Marojejy s’étend sur une superficie de 60 050 Ha, dans la région de la Sava, actuellement une redélimitation de cette Aire Protégée est en cours pour ramener la superficie à 55 500Ha. C’est un parc présentant des altitudes qui peuvent atteindre les 2132m. Marojejy est dominé par une immense montagne et des reliefs forestiers très accidentés. C’est un paysage de forme très complexe où se succèdent crêtes et pentes raides.

Télécharger la brochure

Brochure Marojejy.pdf


La faune

Marojejy recèle de nombreuses espèces intéressantes : 115 espèces d'oiseaux, onze espèces de lémuriens. On y rencontre aussi 148 espèces de reptiles et d’amphibiens, dont 16 endémiques de la grande montagne. Marojejy renferme à lui seul 33% des espèces de reptiles et amphibiens connus à Madagascar.

Le meilleur de la faune de Marojejy

1. Le Siketribe ou Euryceross Prevostii. C’est un oiseau à bec bleu, endémique à Madagascar. On le rencontre dans les circuits Mantella et  Simpona le courant du mois de septembre jusqu’en mars. Cette espèce est très commune à Marojejy et c’est la limite Nord de sa distribution à Madagascar .

2. Le Propithecus candidus ou Simpona. Ce lémurien endémique de Marojejy est visible toute l’année à travers le circuit Simpona à partir de 775 mètres d'altitude. Propithecus candidus figure parmi les 25 espèces de primates les plus menacées du monde.

3. Le Tangarirana ou Brookesia karchei. C’est un caméléon terrestre qui vit dans la vallée de Brookesia, entre
camp Mantella et camp Marojejia. On le voit entre novembre et mars.

4. Le Mantella laevigata ou Radaka. C’est une grenouille à dos vert que l’on peut voir au
Camp Mantella toute l’année.

5. L’Aigle serpentaire de Madagascar Eutriorchis astur. C’est une espèce de rapace diurne, endémique et très menacée (EN). On peut la trouver dans la partie d’Andranotsomanga.

6. La Philépitte veloutée Philepitta castanea est très facile à observer malgré son comportement.

7. La nouvelle espèce qui a été redécouverte à Mantadia en l’occurrence Cryptosylvicola randrianasolo est commune à Marojejy.

8. Quatre (le Rollier terrestre leptosome Brachypteracias leptosomus, le Rollier terrestre écailleux Geobiastes squamiger, le Rollier terrestre pittoide Atelornis pittoides et le Rollier terrestre de Crossley A. crossleyi). sur cinq espèces dans la famille Brachypteraciidae, une famille endémique de Madagascar ont été presentes dans ce site

La flore

305 espèces de Ptéridophytes dont six endémiques ont été inventoriées sur le massif de Marojejy. Ce qui place le parc au premier rang des aires protégées malgaches pour sa richesse spécifique en Ptéridophytes. Plus de cinquante 50  espèces de palmiers ont aussi été inventoriées. Ils sont particulièrement abondants dans les forêts de basse altitude mais restent présents jusqu’au sommet.

Le meilleur de la flore de Marojejy

1. Le Cyathea sp ou Fanjagna. Cette fougère arborescente  pousse le long du circuit Mantella et du circuit Simpona ainsi qu’au sommet de Marojejy. On le voit toute l’année.

2. Le Ravimbe ou Marojejia Darianii est une espèce de palmier que l’on voit sur les
circuits Marojejia et Simpona toute l’année.

3. Le Menamoso ou Marojejia insingis, espèce de palmier que l’on voit sur les
circuits Marojejia et Simpona toute l’année.

Voyagez malin...

Pour votre séjour au parc de Marojejy, il est important d’avoir un imperméable, il pleut souvent sur les hauteurs. Apportez aussi des vêtements chauds pour le soir, de bonnes chaussures de marche et une lampe de poche. Approvisionnez-vous d’eau minérale en bouteille, et de nourritures au niveau d'Andapa ou Sambava. Andapa et Sambava sont dotées de Banques, Centre de Santé et de Réseaux Téléphoniques (Telma, Orange et Airtel).

L’histoire d’un parc

Marojejy a été découvert en 1948 par le Professeur Henri Humbert, éminent botaniste du Muséum d'Histoires Naturelles de Paris. Une cascade du parc porte son nom. En 1952 Marojejy a été classée Réserve Naturelle Intégrale. Il devint un Parc National en 1998 et a obtenu le label de Patrimoine Mondial en Juin 2007. Son impressionnante montagne fait sa réputation, mais il est aussi connu pour être la seule aire protégée du réseau à abriter le rare Propithecus candidus ou Simpona malandy. Les Tsimihety habitent dans les environs de Marojejy.

Marojejy, un réservoir génétique national

Marojejy a un rôle stratégique dans tout le réseau national géré par Madagascar National Parks. En effet, l’extinction éventuelle du Simpona malandy remettrait en question la représentativité de la région Nord, donc également du réseau national. Marojejy est aussi l’habitat le plus connu pour l’oiseau Euryceros prevostii ou Siketribe. Le parc regroupe une variété d’écosystèmes et d’habitats typiques des Hautes Montagnes du Nord. Marojejy est la dernière montagne malgache à disposer encore d’un fourré montagnard intact et en état primaire. Et c’est enfin à Marojejy que l’on trouve  le plus grand nombre d’espèces de reptiles et d’amphibiens connus à Madagascar.

Torrents et cascades

À cause de l’altitude, Marojejy a un climat tropical humide avec une pluviométrie annuelle moyenne de 1 936 mm.  La température varie de 22,3° en juillet et 26,9°C en février. En revanche, en hiver, les sommets du Marojejy atteignent 1,5°C.

Avec autant de pluies et un relief d’altitude assez accidenté, Marojejy dispose d’un réseau hydrographique très ramifié et profondément encaissé : torrents, cascades et cours d’eau rapides. Huit rivières coulent dans le parc.


Les microprojets de Marojejy

Marojejy est à mi-chemin entre Sambava qui est à 60 km et Andapa qui est à 40 km.  Il est à une heure de vol d’Antananarivo et à trois jours de route environ. 

Indications :

Par route :

- Antananarivo-Sambava   

Prendre la Route Nationale N°4 jusqu’à Ambilobe. A Ambilobe, Prendre la route vers Vohémar. La  route Ambilobe-Vohemar-Sambava est facile de mai à novembre (saison sèche) et difficile de décembre à avril (saison de pluie). En effet la route peut être bloquée (existence de barrage de pluie)  pendant plus de 4 heures après un orage.

La durée approximative du trajet à partir d’Antananarivo est de 3 jours en voiture.

- Sambava-Manantenina, à l’entrée du parc.

- De Sambava rejoignez Andapa où se trouve le bureau de Madagascar National Parks. C’est la route nationale 5B longue de 80 Km, entièrement bitumée.

- D’Andapa, ralliez Manantenina, où est établi le bureau d’Accueil du parc. C’est une piste bitumée de 40 km.

L’accès est facile de mai à novembre, pendant la saison sèche, et très ardue de décembre à avril, pendant la période de pluie. Les barrières de pluie ferment les routes pendant 4h après l’orage.


Par avion :

La compagnie aérienne Air Madagascar assure un vol régulier Antananarivo - Sambava
Le transfert vers le Parc National de Marojejy se fait en voiture. Distance : 60 km. Durée du trajet : 1h30mn


Par Taxi- brousse :

Antananarivo - Sambava
L'accès est facile de mai à novembre, pendant la saison sèche - prévoir trois jours de voyage et très ardue de décembre à avril, pendant la période de pluie. Les barrières de pluie ferment les routes pendant 4h après l'orage.

Stationnement : - Andravoahangy, tous les jours sauf dimanche.

 

Le parc national de Marojejy est traversé par trois grands circuits.

Tarifs de guidage du Parc National de Marojejy

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Mantella Durée : 2 à 3h de trekking
Distance : 4 km

C’est la découverte des forêts primaires humides de basse altitude et des animaux qui y vivent : reptiles et amphibiens, lémuriens et oiseaux. Le circuit prévoit une halte à la piscine naturelle et chute d’eau naturelle. À 30 min du camp Mantella, visitez la belle cascade d’Humbert. Le camp Mantella situé à 450m, une aire de camping, six bungalows équipés, un abri repas équipé d’ustensiles de cuisine ont été aménagés pour votre confort.
- Guidage :
18.000 Ar avec un supplément de 4.000 Ar pour visite nocturne

 

CIRCUIT DIFFICILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Simpona Durée : 1 à 2h de trekking
Distance : 2 km

C’est ascension de 450 à 750m d’altitude qui fait la liaison du Camp Mantella au Camp Marojejya. Vous traverserez la forêt de moyenne altitude et découvrirez caméléons, palmiers endémiques, mais aussi, le lémurien Propithèque et sa soyeuse fourrure blanche. Le camp Marojejya est la frontière entre la forêt de basse altitude et la forêt de haute altitude. Admirez les belles vues des falaises granitiques et les montagnes verdoyantes. Le campement dispose d’un abri repas et de quatre bungalows équipés en literie et d’ustensiles de cuisines.
- Guidage :
18.000 Ar avec un supplément de 4.000 Ar pour visite nocturne

 

CIRCUIT SPORTIFS
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit du Sommet Durée : 6 à 7h de trekking
Distance : 4 km

C’est une ascension de 775 à 2132m d’altitude, du Camp Marojejya au sommet de Marojejy. Vous traversez la forêt humide de haute altitude jusqu’au pic de Marojejy. C’est une vue panoramique sur la région et la forêt émeraude qui vous attend. La vue s’étend jusqu’à l’Océan Indien par temps clair. Sur le chemin, vous passerez au campement Simpona situé à 1250m d’altitude. Il est totalement isolé dans une nature sauvage, vous aurez à votre disposition un abri repas et deux bungalows bien équipés.
- Guidage :
18.000 Ar avec un supplément de 4.000 Ar pour visite nocturne




Le bureau d’accueil du parc national de Marojejy se trouve à Manantenina où vous aurez tous les renseignements pour organiser votre séjour. Madagascar National Parks a un bureau central à Andapa où vous pourrez déjà prendre des informations.

Le bureau d’accueil a une boutique où vous pouvez acheter des articles souvenirs de Marojejy. Les femmes de la communauté ont une boutique où elles vendent des produits artisanaux : vannerie, vanille tissée et d’autres produits locaux. 12 guides parlant français et anglais sont à votre disposition pour vous faire visiter le Parc.


Contacts :

Madagascar National Parks ANTSIRANANA
Route de l’Aéroport BP 475
201 ANTSIRANANA

Tél. /fax : (261 20) 82 213 20

Email : angapdie@yahoo.fr
           angapdie@gmail.com
           die.parks@gmail.com

Parc National Marojejy
BP 19 - ANDAPA 205
Tél. : + (261 20) 88 070 27
Fax : + (261 20) 88 071 40

DP : BAKARIZAFY Hervé
Tél : + (261 32) 02 729 03
Email : angapandapa@moov.mg
           mjj.parks@moov.mg
           mjj.parks@gmail.com


Marojejy est le parc du trekking sportif et du rafting, pour les plus audacieux. Mais vous pouvez aussi profiter de la mer à Sambava. La plage d’Ampandrozonana est à 2 km au Sud de Sambava, accessible à pieds, en moto, bicyclette ou en Taxi Ville.

Vous pouvez aussi visiter la Réserve  Spéciale Anjanaharibe Sud  dédiée au Takthajania et à l’Indri indri. Cette réserve a une source thermale. Elle se trouve à 20 km d’Andapa Ville, une partie de la route est accessible en voiture, le reste se fait à pied ou en vélo. Un site touristique privé est aussi établi  à Antanetiambo à 6 km d’Andapa : une partie de la route est accessible en voiture, le reste se fait à pied ou en vélo.

Enfin, faites un tour à la cuvette d’Andapa, une zone rizicole de 13000 ha à 105 Km de la ville de Sambava. Tous les ans, au mois d’août, Vohémar accueille le « Tsakaraka ». C’est un grand festival dédié à promouvoir les atouts culturels, économiques et sociaux de la région.