Madagascar National Parks   Appel d'Offres   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia Andasibe
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamerana
Andasibe Analamazaotra
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Kirindy Mitea
Pas d'actualité pour le moment...
 

Kirindy Mitea
Le Parc National de Kirindy Mitea s’étend sur le Menabe, dans le Sud et côtoie la mer, par le canal de Mozambique. Le parc est une transition entre la biodiversité de l'Ouest et du Sud. Kirindy Mitea doit sa renommée à la qualité de sa faune : la plupart de ses animaux sont uniques, plusieurs espèces atteignant un taux d’endémicité de 100%.



Le Parc National Kirindy Mitea, 72.200 ha, est situé sur le bord du Canal de Mozambique, dans le Menabe, magnifique pays des Sakalava. C’est un refuge d’espèces endémiques nationales, régionales et même locales. Charnière entre le Sud et l’Ouest, il représente un éventail d’écosystèmes très variés. Forêts denses sèches et fourrés épineux, baies, plages, dunes côtières et îlots dessinent un panorama exotique.

Télécharger la Brochure

Brochure Kirindy Mite


La faune

On trouve au cœur de Kirindy Mitea 11 espèces de mammifères, dont 10 sont endémiques ; 47 espèces d’oiseaux dont 33 endémiques, et 23 reptiles tous endémiques de Kirindy Mitea.

Le meilleur de la faune de Kirindy Mitea

1. Le Sifaka ou Propithecus verreauxi. Ce lémurien vit dans la forêt dense sèche et les fourrés épineux. On l’aperçoit entre 7 et 9h du matin.

2. Le Boenga ou Lepilemur ruficaudatus. Lémurien endémique, il a une fourrure rousse sombre. C’est un nocturne des forêts denses sèches et des fourrés épineux. On le voit à partir de 18h. On le trouve souvent par paire

3. Le Tanta, Phaner pallescens, est un lémurien gris roux. Une bande noire traverse son dos et deux bandes noires soulignent le dessus de ses yeux. Sa queue et ses pattes sont sombres. Ce nocturne vit dans la forêt dense sèche et les fourrés épineux. On le voit à partir de 18 heures.

4. Le flamant rose, Phoenicopterus ruber, et flamant nain, Phoeniconiais minor sont deux oiseaux d’eau migrateurs qui vivent sur les lacs Ambondro et Sirave.

5. La Sarcelle de Bernier, Anas bernieri, est aussi un oiseau endémique des lacs Ambondro et Sirave. Elle est classée en danger (EN) selon l’IUCN en 2008.

6. L’ Alcedo vintsioides ou Vintsy est un oiseau d’eau endémique de Madagascar.

7. Le Tylas Tylas eduardi, une espèce typique de l’Est de Madagascar, plus précisément de la forêt pluviale a été observée à Kirindy et elle est très commune dans cette forêt sèche et caducifoliée de l’Ouest de Madagascar.

La flore

L’écosystème charnière du Kirindy Mitea a aussi créé une variété de flore assez particulière. 185 espèces végétales différentes ont été enregistrées dans cette aire protégée.

Le meilleur de la flore du Kirindy Mitea

1. Le Baobab, Adansonia grandidieri. Arbre gigantesque pouvant atteindre 40m de haut. Son écorce permet de confectionner des cordes et des toitures.

2. Le Givotia madagascariensis, qui fournit du bois pour la construction de pirogues.

3. L’Albizzia greveana qui donne des planches pour la confection de goélettes et de cercueils.

4. Le Colvillera racemosa, proche parent du flamboyant. Cet arbre est une explosion de couleurs chatoyantes.

5. L’Uncarina stellulifera ou farehitsa. C’est un arbre assez curieux. Ses fruits sont pourvus de longs prolongements rigides avec des crochets aigus. Ils collent à la main, les crochets s’accrochent aux doigts. Les villageois les utilisent comme pièges à rats.

Voyagez malin...

Protégez-vous du soleil. N’oubliez pas chapeau, casquette, lunettes et crème solaire. Munissez-vous de bonnes chaussures de marche et d’un imperméable pour la traversée en mer. Faites une bonne provision d’eau minérale en bouteille et ne prenez que des repas froid.

La banque la plus proche est à Morondava. Morondava, Belo sur Mer et Ambararata ont un centre de santé de base.  Morondava est couvert par les réseaux téléphoniques Telma, Orange et Airtel, avec BLU. Chez certains opérateurs touristiques de Belo sur mer, l’on peut trouver un téléphone satellite.
 

L’histoire d’un parc

Le Parc National Kirindy Mitea a été créé en 1997. Plusieurs légendes parlent de ce parc. Ainsi, les anciens aiment raconter le mythe du « songomby », un animal moitié cheval, moitié zébu qui aurait vécu dans les forêts du Kirindy Mite, ou la légende du « Hako » un homme sauvage à Mahaboboka, ou bien du  « Behisatsy »  un homme monstrueux qui aurait vécu dans la mangrove d’Antanimanimbo. C’est dans ces forêts du Kirindy Mitea qu’est né le mythe d’un hercule Malgache. La légende raconte qu’il aurait arraché un Nato, un arbre de 20 m de haut pour prouver sa force. Le tronc et les racines de ce Nato se trouvent encore à Manahy.  Les Sakalava vivent aux environs du parc, depuis toujours. Ils vivent de la culture sur brûlis et de l’élevage. Les projets de conservation du Kirindy Mitea leur ont profité. 4.500 personnes de Belo sur Mer ont aujourd’hui de l’eau potable. Leurs villages ont des écoles et un barrage a été construit pour irriguer les plantations. Des activités génératrices de revenus comme l’apiculture, la culture maraîchère, la culture d’arachides, de pois du cap et d’ignames, ont été créées pour réduire la dépendance de la population aux ressources naturelles du parc.

Un parc passerelle

Kirindy Mitea fait partie des aires protégées « passerelles ». Le parc, en bord de mer, fait la transition entre l'écosystème de l'Ouest et du Sud. À l’Ouest s’étend la forêt dense sèche, typique du Menabe. Elle se prolonge par la formation en transition, un fourré épineux à Didiereaceae ou à Euphorbiaceae et une forêt dense sèche où vivent des Lemur catta et autres espèces spécifiques du Sud. La zone côtière du parc est une suite de baies, de plages, de mangroves, de dunes, d’îlots et de tannes, sols saturés en sel à surface poudreuse appelée « sirasira ».

Un lac d’eau saumâtre accueille  des oiseaux aquatiques comme les flamants roses et  les canards de Bernier. Ce lac est plus étendu en saison de pluie, de novembre à mars. Les précipitations annuelles sont évaluées de 575 à 1330mm et les grosses pluies sont attendues en janvier. Il fait très chaud dans le Kirindy Mitea : la température oscille entre 25°C et 31,4°C.

Un foyer d’endémisme

En faisant le lien entre le Sud et l’Ouest, le parc a contribué à créer une biodiversité très particulière : Kirindy Mitea est un foyer d’endémisme. 100% de ses reptiles et de ses amphibiens, 91% de ses mammifères, 70,21%, de ses oiseaux sont endémiques. Sur les 185 espèces de flore identifiées, le taux d'endémicité est de 70%. Par contre, le nombre d’espèces est moindre en comparaison avec les forêts de l’Est.


Les microprojets de Kirindy Mitea
  • a) Microprojets communautaires (Infrastructures sociales, économiques, culturelles)

    • Aménagement d’un Adduction d'Eau Potable (AEP)
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW, , Objectif Monde International
       
    • Construction de 3 Ecoles
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Construction d’un barrage
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       

    b) Microprojets Génératrices des revenus

    • Apiculture (1)
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Appui à une formation en sculpture
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Approvisionnement de 11 organisations villageoises en semences d'igname
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : SAHA Menabe
       
    • Approvisionnement de 5 organisations villageoises en semences d'arachide
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Approvisionnement de 6 organisations villageoises en semences de pois de cap
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Approvisionnement de 3 organisations villageoises en semences pour culture maraîchère
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       
    • Appui à une séance de formation des associations des femmes en vannerie
      Bénéficiaire : Commune Rurale Belo-sur-Mer
      Financement : Madagascar National Parks, KfW
       

Plan de route :

Kirindy Mitea est à environ 70 Km au Sud de Morondava. La route est secondaire mais en bon état. Vous pouvez rejoindre le parc sur route, en bateau ou par avion.

À partir d’Antananarivo :
Prenez la Route Nationale N°7 jusqu’à Antsirabe. Bifurquez pour prendre la Route Nationale N°35, vers Morondava. Puis roulez sur 500 km.
 

À partir de Morondava :
Prenez la route d’Interêt Provincial N°111. Bifurquez à Bemanonga, à 8 km de Morondava, puis roulez sur 105 km. Attention, la route est ouverte uniquement en saison sèche, de juin à novembre.  Vous devez vous acquitter d’un droit de péage. En période de pluie, le trajet vers Kirindy Mitea  se fait en pirogue motorisée ou en vedette.

Par Taxi brousse :
Stationnement à Antananarivo : « Fasan’ny karana », route digue : tous les jours

Par Avion :
La compagnie Air Madagascar assure une desserte régulière vers Morondava. Le parc se rallie par la suite par voiture 4X4 ( 3h de route) sur 105km ou par pirogue ou vedette ( 2h de route)

Par Bateau :
Prenez le bateau à Nosikely. La desserte dépend de la réservation et du nombre de clients. La traversée dure 3h en pirogue motorisée et 2h en vedette rapide. Assurez-vous bien de la date de retour de la pirogue !
 

Le Parc National de Kirindy Mitea a trois circuits faciles et moyens.

Tarifs de guidage du Parc National de Kirindy Mitea

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Agnolignoly Durée : 1h
Distance : 2 km en pirogue

La pirogue longe une forêt de palétuviers pour vous guider vers des gîtes de chauve-souris « Fanihy». Aux estuaires, admirez les colonies d’oiseaux aquatiques.

- Guidage et location de pirogue : 5.000 Ar (1 à 6 personnes au maximum)

- Porteur : 5.000 Ar

 

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Ambondro et Sirave Durée : 2h
Distance : 3 km de trekking

Ce circuit traverses des dunes de sable vers les lacs Ambondro et Sirave, futurs sites RAMSAR où les oiseaux d’eau se regroupent. Il continue vers la forêt dense et sèche et les fourrés épineux pour découvrir les baobabs. C’est un circuit balnéaire qui vous offre la plage et les îlots en privilège.

- Guidage : 5.000 Ar(1 à 6 personnes)

- Porteur 5.000 Ar

 

CIRCUIT MOYEN
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Circuit Maetsakaloe Durée : 2h
Distance : 4 km de marche

C’est une randonnée en forêt dense sèche au milieu des baobabs, des renala et des fony, avec la possibilité de découvrir des lémuriens comme le Sifaka, le gidro ou le Maky et des oiseaux.

- Guidage : 5.000 Ar(1 à 6 personnes)

- Porteur 5.000 Ar





Le parc de Kirindy Mitea a un bureau d’accueil à Morondava pour organiser votre voyage. Un bureau de liaison se trouve également à Belo sur Mer.

Tout paiement se fait au
Guichet unique de Madagascar National Parks. Deux guides parlant français et anglais travaillent dans le parc. Des gîtes d’étapes sont en cours de construction à Manahy. Des hôtels simples ou confortables sont établis à Belo sur Mer.

Contacts :
Madagascar National Parks Toliary
Andranomena, Route de l’Aéroport – BP 400
601 Tuléar - Madagascar
Tél : + (261) 49 401 77
 
Email : aru@parcs-madagascar.com

Réserves : Andranomena – Kirindy Mitea :
Immeuble NY HAVANA – Andakabe
BP 202 – 619 Morondava

Tél. : + (261) 34 49 401 82
Email : krm@parcs-madagascar.com

 

DR : VENTY ODILE

Tél : + (261) 34 49 401 81
Email : krm@parcs-madagascar.com

 





Passionnés d’avifaune et ornithologues confirmés, Kirindy Mitea est votre parc. Mais les bons plans ne manquent pas. Le parc est en bord de mer et la baignade n’est certainement pas interdite !

Mais découvrirez aussi, aux environs du parc de Kirindy Mitea, la fameuse allée des
Baobabs. Ces arbres géants forment, sur toute une allée entre Morondava et Belo sur Tsiribihina un exquis décor à la fois exotique et original. À la tombée du jour, les lumières orangées du soir naissant où se dessine l’ombre des baobabs est un spectacle extraordinaire. L’allée est accessible en voiture ou en VTT. N’oubliez pas votre appareil photo !

Visitez aussi le chantier de boutre à Belo sur Mer à 100 km au Sud de Morondava. C’est le plus grand chantier de construction des boutres à Madagascar, l’occasion de découvrir un art séculaire qui fait vivre des générations et des générations de Sakalava. Le chantier est accessible en vedette, en pirogue ou en 4x4 pendant la saison sèche. Enfin faites un tour à la réserve privée CFPF à 40 km de Morondava. Des lémuriens carnivores vivent dans cette réserve, accessible en voiture 

La région est aussi un vivier de grandes traditions. Chaque année pendant trois jours, le Menabe célèbre le Jama qui est un festival culturel et environnemental. Ambiance bon enfant et animations locales sont au rendez-vous.

Tous les ans, à la fin du mois de juillet se tient le marathon Vositse qui a une portée internationale. C’est une manifestation sportive dédiée à la protection de l’environnement. Des athlètes étrangers et nationaux courent ensemble. À vos dossards !      

En bord de mer, les cérémonies consacrées aux activités de pêche ne sont pas en reste. Vous aurez l’occasion de voir un « Zotso botry », qui est une cérémonie de la mise en eau d’un nouveau boutre. En 2007, cinq zotso botry ont été faits. C’est une tradition des habitants de Belo sur Mer.