Madagascar National Parks   Conservation   Ecotourisme   Developpement durable   Mise en concession   Recrutement   Accueil   Actualités
Madagascar National Parks
 

Parc National Terrestre
Andohahela
Andringitra
Ankarafantsika
Ankarana
Baie de Baly
Bemaraha
Isalo
Kirindy Mitea
Mananara Nord
Mantadia
Marojejy
Masoala
Midongy Befotaka
Montagne d'Ambre
Ranomafana
Tsimanampesotse
Tsingy de Namoroka
Zahamena
Zombitse Vohibasia


Parc National Marin
Mananara Nord
Sahamalaza


Réserve Naturelle Intégrale
Bemaraha
Betampona
Lokobe
Tsaratanana
Zahamena


Réserve Spéciale
Ambatovaky
Ambohijanahary
Ambohitantely
Analamazaotra
Analamerana
Andranomena
Anjanaharibe Sud
Bemarivo
Beza Mahafaly
Bora
Cap Sainte Marie
Ivohibe
Kalambatritra
Kasijy
Mangerivola
Maningoza
Manombo
Manongarivo
Marotandrano
Montagne et Forêt d’Ambre
Tampoketsa Analamaintso



Les actualités de l'aire protégée Andohahela
Pas d'actualité pour le moment...
 

Andohahela
Le parc national d’Andohahela se trouve dans l’extrême Sud-Est de Madagascar. Son atout ? Andohahela est la seule aire protégée malgache à abriter une forêt dense et humide au Sud du Tropique de Capricorne. Elle est aussi la passerelle naturelle qui relie l’écorégion de l’Est à celle du Sud. GPS : 24º30'Sud - 25º02'Sud et 46º32'Est - 46°54'Est.



Le parc national d’Andohahela se trouve dans la région de l’Androy, à mi-chemin entre les districts de Taolagnaro et d’Amboasary-Sud en empruntant la Route nationale n°13. Elle s’étend sur 76020 ha, d’une altitude de 120 à 1 972 mètres.


Le paysage, la faune et la flore sont d’une étonnante variété à Andohahela, entre autres, parce que le parc réunit en son sein le Sud et l’Est. Comme dans la plupart des parcs nationaux de l’île, le taux d’endémisme y est important.

Maki n’est pas la seule espèce qui vit en groupe mais la différence avec les autres espèces est qu’un groupe de Maki peut atteindre jusqu’à 30 individus. Il faut noter également que Maki est la seule espèce qu’on trouve souvent sur la terre (en anglais : terrestrial). C’est la seule espèce « femelle philopatrique », c’est-à-dire que les femelles restent dans leur groupe natal tandis que les mâles quittent leur groupe natal quand ils atteignent l’âge de puberté.

La faune

Andohahela abrite : 12 espèces de lémuriens et 5 d’entre elles sont des lémuriens de forêt sèche ; 129 espèces d’oiseaux, 75 espèces de reptiles et 50 espèces d’amphibiens, dont quatre vivent en forêt sèche. Les lémuriens sont les plus recherchés par les touristes. Mais le Maki ou Lemur catta remporte le palmarès. Gris avec une queue annelée de blanc et de noir, et haut de 50 cm, le Maki, qui vit en groupe, peut être vu à Ihazofotsy.

Le meilleur de la faune d’Andohahela

1. Le Sifaky ou Propithèque de Verreaux (Propithecus verreauxi) est un lémurien familier des bush épineux. On trouve les Sifaky en groupe à Mangatsiaka et d’Ihazofotsy.

2. Le lémur à collier roux ou Eulemur collaris. D’une couleur marron orangé, ce lémurien a un beau collier doré. On le retrouve à Malio et Manangotry. E. collaris n’est pas solitaire comme on peut le considérer parfois ; c’est une espèce qui peut vivre en grand groupe (multimâles multifemelles), mais il pratique le système « fusion-fission », c’est-à-dire que le groupe peut se diviser en plusieurs petits sous-groupes ou solitaire pour réduire la compétition quand la nourriture est peu abondante.

3. Le Newtonia fanovanae, un oiseau de 15 à 20 cm de hauteur est de couleur grise. Solitaire et insectivore, il vit généralement à Manangotry et ses parages.

4. Parmi les reptiles d’Andohahela, on trouve le Chalarodon madagascariensis ou Sitry. Son corps, long de 200mm, est d’un jaune moucheté de marron.  Le Sitry est un insectivore.

5. Le Sitrimbato ou Oplurus quadrimaculatus  est un reptile dont le corps allongé mesure 390mm. Il est jaune tacheté de marron et quatre lignes courent le long de son corps.

6. Le Do ou Acranthophis dumerili est un serpent de 320 cm. Son corps jaune est parsemé de tâche marron. Le Do est ovipare et se nourrit de rats.

7. Le Newtoni d’Archbold Newtonia arcboldi, une espèce localisée dan le Sud de Madagascar. Cette espèce est très commune à Andohahela.

8. Andohahela est marqué par la presence des espèces de la forêt pluviale de l’Est (l’Oxylabe à gorge blanche Oxylabes madagascariensis, le Mystacornis Mystacornis crossleyi) ainsi que de l’Ouest (la falculie mantelée Falculea palliata, le Tisserin sakalave Ploceus sakalava).

La flore

Plus d’un millier d’espèces végétales cohabitent à l’intérieur du parc national d’Andohahela. On recense six des onze espèces de Didieraceae endémiques du Sud; 207 espèces et variétés de fougères dont plus de 90% en forêt humide. Et enfin, des espèces de palmiers endémiques d’Andohahela et ses environs. Le bouquet que forment la végétation, les forêts tropicales et humides et les épineux favorise l’épanouissement du Dypsis decaryi ou palmier trièdre. C’est le palmier le plus endémique dans cette région.

Le meilleur de la flore d’Andohahela

1. Le palmier trièdre ou Dypsis decaryi est une plante endémique locale : c’est un palmier à trois faces. On peut le trouver toute l’année à Tsimelahy.

2. Le Pachypodes ou Baobab nain, une plante rabougrie que l’on retrouve toute l’année à Tsimelahy.

3. L’ Alluaudia procera, arbre pieuvre connu sous le nom de  Fantsiolitse. Endémique du Sud de Madagascar, cette plante est retrouvée toute l’année à Ihazofotsy et Mangatsiaka. Cette plante épineuse, haute de 8 à 12m, fleurit en  août  et septembre.

4. Le Diospiros sp, bois d’ébène ou maintifo. Arbre à feuille verte et tronc marron foncée, il peut atteindre jusqu’à 20 m de haut. Il fleurit en juin et porte ses fruits en juillet.

5. La vanille sauvage aussi appelée Vahinamalo. Cette liane épiphyte est une plante endémique, sans feuille et ornée d’une grande fleur blanche. Elle fleurit d’août à septembre.

6. Le Ravenala ou arbre du voyageur est endémique de Madagascar. Il mesure entre 4 et 12 m et ses feuilles et ses troncs sont verts. Le Ravenala fleurit toute l’année.

7. Le Dracaena reflexa ou Hasina de son nom malgache est haut de 6 à 12m. Toute l’année, ses feuilles sont verdoyantes et ses fleurs épanouies.

Voyagez malin...

Les banques les plus proches (BOA, BFV-SG, BNI, Western Union) ainsi que les centres de santés (Centre de Santé de Base de Ranopiso, Manambaro, Isaka Ivondro, Ranomafana, Ambatoabo, Hôpital) se situent à Fort Dauphin.

L’histoire d’un parc

Le parc national d’Andohahela est classé Patrimoine Naturel Mondial de l’Atsinanana depuis 2007.  À sa création, en 1939, en tant que Réserve Naturelle Intégrale, Andohahela s’étendait sur 30 000 hectares. En 1966, sa superficie a été relevée à 76 020 hectares répartis en trois parcelles.  Andohahela est devenu un Parc National en 1997. En 1999, le Parc est le Lauréat des Meilleurs Nouveaux Projets Ecotouristiques de l'année. Il remporte le Prix du Silver Otter Award, à Londres. Depuis toujours, les Antandroy et les Antanosy ont habité dans cette région. Ils vivent de l'agriculture, l’apiculture et l'élevage. Les bénéfices tirés des droits d’entrée dans le parc d’Andohahela ont permis de financer plusieurs microprojets pour les 77 000 villageois des communes environnantes.

Une oasis dans le désert

Andohahela est très représentative du Grand Sud malgache. On y trouve des fourrés xérophiles : le bush africain. Paradoxalement, le parc possède aussi une forêt dense et humide, la seule au Sud du Tropique du Capricorne.  Car Andohahela est le lien entre  l’écorégion de l’Est et celle du Sud. Les cours d’eau nés au cœur de ces forêts denses ne tarissent pas. À l’Ouest coule le fleuve Mandrare, grossi par ses deux affluents, la Mananara et la Manambolo. À l’Est jaillissent les rivières de Manampanihy qui fuit vers le Nord-Est, et de l’Andriambe qui rejoint le Sud-Est. Avec un tel réseau hydrographique, Andohahela a de quoi arroser les régions de l’Androy et de l’Anosy.

La croisée de l’Est et du Sud

Andohahela est la croisée des écorégions de l’Est et du Sud, le climat est très différent entre les trois parcelles du parc. Il fait chaud et humide dans les versants Est des chaînes montagneuses de l’Anosy. La température moyenne oscille entre 20 et 24°C. 

Le versant occidental est sec pendant sept ou huit mois dans l’année. La saison pluvieuse tombe en janvier et février mais c’est une pluie qui ne persiste pas.  La température moyenne est de 22 à 26°C. Le climat oscille entre le sec et l’humide dans la forêt-charnière entre l’Est et le Sud.  


Les microprojets de Andohahela
  • a) Microprojets communautaires (Infrastructures sociales, économiques, culturelles)

    • Construction Centre de Santé de Base 1 et 2
      Bénéficiaire : Communes Rurales Mandiso ; Isaka Evondro ; Ankaramena ; Enaniliha, Fenoevo
      Financement : FID
       
    • Construction Centre de Santé de Base 1 et 2
      Bénéficiaire : Communes Rurale: Enakara
      Financement : ACCORDS
       
    • Construction école
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Maromby; Behara; Isaka Evondro; Manevy; Ranopiso
      Financement : BIT ; WWF
       
    • Construction école
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Isaka Evondro ; Ankariera
      Financement : FID, APL Japon
       
    • Réhabilitation Piste rurale
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Ankariera ; Ambatoabo ; Mandiso
      Financement : FID,Equilibre
       
    • Réhabilitation Piste rurale
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Ankariera ; Ambatoabo
      Financement : Forage/ANAE
       
    • Réhabilitation Piste rurale
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Enaniliha ; Fenoevo ; Isakaevondro ; Mandiso ; Ankaramena ; Ankariera
      Financement : CARE Tragnambo, FID,OIT/HIMO-MRL
       
    • Construction Barrage
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Ankariera; Maromby; Mandiso; Enaniliha
      Financement : FID, BIT, PE1/WWF, Equilibre
       
    • Construction Barrage
      Bénéficiaire : Commune Rurale: Ankariera
      Financement : APL Japon, PSDR
       
    • Construction Barrage
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ambatoabo ; Enakara ; Enaniliha ; Mandiso ; Isaka Evondro ; Ankariera ; Ranopiso ; Ankaramena ; Tranomaro ; Maromby
      Financement : FID,PSDR,CARE/Tragnambo, PHBM
       
    • Grenier communautaire villageois
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Ambatoabo ; Isaka Evondro
      Financement : BIT ; WWF
       
    • Grenier communautaire villageois
      Bénéficiaire : Commune Rurale: Mandiso
      Financement : CARE Tragnambo
       
    • Construction Adduction d'eau potable
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Enakara, Enaniliha, Fenoevo,Isaka Evondro, Mandiso, Ranopiso
      Financement : FED, FID
       
    • Construction Adduction d'eau potable
      Bénéficiaire : Commune Rurale Ankaramena
      Financement : OIT/HIMO-MRL
       

    b) Microprojets Génératrices des revenus

    • Promotion Culture maraîchère
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Isaka Evondro ; Enaniliha
      Financement : Madagascar National Parks ; WWF
       
    • Promotion du SRI
      Bénéficiaire : Communes Rurales:Mandiso ; Isaka Evondro ; Enaniliha ; Isakaevondro ; Fenoevo
      Financement : Madagascar National Parks ; GEF/Banque Mondiale ; FAFAFI
       
    • Promotion Pisciculture
      Bénéficiaire : Communes Rurales:Mandiso ; Isaka Evondro ; Enaniliha ; Isakaevondro ; Fenoevo
      Financement : Madagascar National Parks ; GEF/Banque Mondiale ; FAFAFI
       
    • Promotion Pisciculture
      Bénéficiaire : Communes Rurales Isaka Evondro ; fenoevo
      Financement : Madagascar National Parks ; WWF
       
    • Promotion Apiculture
      Bénéficiaire : Communes Rurales Isaka Evondro ; Mandiso ; Enaniliha ; Fenoevo
      Financement : Madagascar National Parks ; WWF
       
    • Promotion Reboisement
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Fenoevo ; Enaniliha ; Enakara ; Isakaevondro ; Mandiso ; Ankaramena
      Financement : MIARO/ANGAP, CARE Tragnambo, PS/FID,Jariala, PGRF, SNGF
       
    • Promotion de mise en valeur des tanety par le reboisement et l’agroforesterie
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Ambatoabo, Enaniliha
      Financement : Madagascar National Parks ; GEF/Banque Mondiale,
       
    • Promotion Reboisement
      Bénéficiaire : Communes Rurales: Fenoevo ; Enaniliha ; Enakara ; Isakaevondro ; Mandiso ; Ankaramena
      Financement : MIARO/ANGAP, CARE Tragnambo, PS/FID,Jariala, PGRF, SNGF
       
    • Promotion Petit élevage (caprin, porcin)
      Bénéficiaire : Communes Rurales Ambatoabo ; Isakaevondro
      Financement : MIARO/ANGAP, CARE Tragnambo, PS/FID,Jariala, PGRF, SNGF
       

Plan de route :

Antananarivo – Andohahela est un voyage de trois jours. La route est secondaire et praticable en toute saison. Toliary – Andohahela est un peu ardu, mais pas assez pour décourager les routards !

Indications :

Par route :

Antananarivo-Andohahela :
Prenez la route Nationale N°7 (vers Toliary). Bifurquez à Ihosy pour la Route Nationale N° 13 vers Fort Dauphin ; des bifurcations vous emmèneront vers les villages proches du Parc National d’Andohahela :

- à Amboasary, pour rejoindre Ihazofotsy*. (Distance : 110km de Fort Dauphin et 35 Km au Nord d’Amboasary - Pour les voitures 4 x 4)

- à Ranomainty pour rejoindre le village de Mangatsiaka*.

- à Ankariera pour rallier le village Tsimelahy*.

- à Manambaro pour rejoindre le village de Malio*.

- par la route d’Intérêt Provinciale N°118 pour Manangotry,

Par taxi brousse :
 
Antananarivo – Fort-Dauphin : lundi, jeudi et samedi

ou

Toliary – Fort-Dauphin : mardi, jeudi et dimanche
 
À partir de Fort-Dauphin, on a le choix entre :

- Rejoindre Ambatoabo ou Ankariera par taxi-brousse, tous les mardis, puis marcher sur 8 Km d’Ankariera vers le village de Tsimelahy*. (Distance : 56km - Durée : 2h en voiture 4X4)

- Rallier Amboasary puis marcher à pieds sur 4 Km à partir de Ranomainty vers Mangatsiaka*. (Distance : 62km -Durée : 2h30 en voiture 4X4)

- Rallier Manambaro en descendant devant le pont de Manambaro puis marcher à pieds sur 13Km vers Malio*.

*villages proches du parc
La piste est cyclable, que ce soit de Mangatsiaka ou de Tsimelahy.

Par avion :

La compagnie aérienne Air Madagascar assure un vol régulier en provenance d’Antananarivo ou Toliary à destination de Fort-Dauphin. Le transfert de Fort Dauphin vers le Parc d’Andohahela se fait en 4x4.

 

Sept circuits différents traversent le parc national d’Andohahela. Les tarifs de guidage varient selon le circuit.

Tarifs de guidage du Parc National Terrestre d'Andohahela

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Tsimelahy Durée : 2h de marche à pieds
Distance : 3 km

Il traverse la forêt de transition, entre les écorégions de l’Est et du Sud. Paysage pittoresque, extraordinaire végétation rupicole, piscines naturelles jalonnent le circuit qui vous mènera à la découverte du fameux palmier trièdre qui est endémique de cette région, de ses reptiles et de ses oiseaux.
Guidage : 7.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale.

Camp disponible à Antaravola avec sept tentes d’une capacité de 14 personnes chacune.
Tarif : 5000 Ar par emplacement ou par tente/nuitée.

 

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Mangatsiaka Durée : 3 h de trekking
Distance : 4 Km

Cet itinéraire passe par les fourrés épineux, étonnants par leur forme. Lémuriens, reptiles et oiseaux sont au rendez-vous au cœur d’un paysage sec du Sud où les plantes se sont adaptées.
Guidage : 7.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale

Camp disponible à Mangatsiaka avec six tentes pour 12 personnes chacune.
Tarif : 5000 Ar par emplacement ou par tente/nuitée

 

CIRCUIT FACILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Ihazofotsy Qui est composé de trois étapes, dont la dernière est assez sportive :
- La première étape est le circuit botanique :
Durée : 1h de marche à pied
Distance : 830 m
Cette étape est une exploration des plantes typiques de la forêt sèche.

- La seconde étape est la traversée de l’allée des Sifaka :
Durée : 2h de marche à pied
Distance : 1,8 Km

- Le circuit Andohanomby est la dernière étape :
Durée : 5h de marche
Distance : 11 Km Ce circuit pénètre dans le bush, paysage typique et la possibilité de voir des lémuriens et des oiseaux.
Guidage : 8000 Ar / circuit
Porteur : à négocier avec la population locale

Camp disponible à Ihazofotsy avec 12 tentes d’une capacité de 24 personnes chacune.
Tarif : 3000 Ar par emplacement ou par tente/nuitée.

 

CIRCUIT DIFFICILE
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Manangotry Durée : 3 à 4h de marche
Distance : 8 Km

Ce circuit pénètre dans une forêt luxuriante. L’itinéraire est idéal pour apercevoir l’Eulemur collaris, le lémurien à collier roux et le Newtonia fanovanae qui est un oiseau rare.
Guidage : 8.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale
 

 

CIRCUIT SPORTIF
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Malio Durée : 4h à 5h de marche à pied
Distance : 12 km à travers la forêt humide de basse altitude, pour rejoindre la forêt sèche, typique du sud malgache. On peut voir des lémuriens, des oiseaux et des reptiles.
 
Guidage : 8.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale
 

 

CIRCUIT SPORTIF
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit cyclable Durée : 3 à 4h de marche
Distance : 8 Km

Il relie les villages de Tsimelahy et Mangatsiaka. Ce circuit est pratique pour le vélo. La végétation est variée puisque le circuit commence de la zone de transition des deux écorégions de Sud et de l’Est pour se transformer en un bush épineux du sud. Ce circuit cyclable donne la possibilité de voir des lémuriens.
Guidage : 8.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale
 

 

CIRCUIT SPORTIF
Nom du circuit Fiche technique Tarif
Le circuit Talakifeno-Malio Durée : 2 jours de marche
Distance : 25 Km entre les deux villages de Talakifeno et de Malio

Le paysage est varié allant d’une forêt humide sur le versant Est et vers une forêt sèche à l’Ouest. Lémuriens, oiseaux et amphibiens peuvent être aperçus en route.
Guidage : 8.000 Ar
Porteur : à négocier avec la population locale

Camp disponible à Malio, avec quatre tentes pour huit personnes chacune.
Tarif : 3000 Ar par emplacement ou par tente/nuitée




Le bureau d’accueil de Madagascar National Parks est à Ampasikabo, un quartier de la ville de Tolagnaro (Fort Dauphin). Des agents d’accueil sont à  votre service à Tsimelahy et à Mangatsiaka pour vous informer sur le plan de séjour, les circuits, les tarifs de guidage. 21 guides parlant français et anglais travaillent à Andohahela.

Des hôtels de gamme et de confort divers, du simple au luxueux, sont établis aux abords du parc.

Contacts :

Direction Inter-Régionale de Madagascar National Parks de Toliary
Rue LEDA Albert – BP 400
601 Tuléar
Madagascar

Tél : + (261 20) 94 435 70

Parc National Andohahela :
BP 73, Ampasikabo - 614 Tolagnaro (près Bureau CIREEF)

Tél : + (261 22) 92 904 85
Fax: + (261 22) 92 216 94 (Mendrika Service : Attn Madagascar National Parks Andohahela)

DP : RABENANDRASANA Monja Pierrot
GSM : 032 04 898 96 / 034 01 858 03
Email : angapfd@yahoo.fr
           ahl.parks@gmail.com

Fort-Dauphin est classée parmi les villes pionnières : 3ème après Nosy-Be et Sainte Marie, en terme de développement de l'industrie du tourisme régional à Madagascar.

La Région d’Anosy est spécialisée dans l’artisanat, notamment dans la sculpture et la vannerie. La région est également réputée pour ses langoustes et ses fruits et légumes ; vous les apprécierez lors des marchés paysans.

Sinon, il existe d’autres lieux d’attraction que vous pouvez visiter.

Dans la ville de Fort Dauphin, découvrez le Musée du Camp Flacourt, vestige historique de la présence française dans cette partie de l’île, ou partez à l’escalade du Pic Saint Louis. Sur le site Marillac, à 3km de Fort Dauphin, profitez de la vue panoramique admirez le Pic Saint Louis.

A 9 km de Fort Dauphin, visitez le domaine de Nahampoana et découvrez sa flore et sa faune. A 12 km de Fort Dauphin, Evatraha est un site balnéaire et un village de pêcheurs.

Découvrez par ailleurs Sainte Luce à 56 km de Fort Dauphin, plage, point de vue panoramique et vestiges historiques agrémenterons votre séjour.

 


No image available.